Édouard Vierne

Aus Theaterlexikon
Wechseln zu: Navigation, Suche

* 29.1.1880 Genève, † 19.9.1949 La Boisse (F).

V. joue d’abord en amateur, puis devient directeur des représentations françaises de Strasbourg avant la guerre. Engagé dans la troupe de la →Comédie de Genève (1915-18), où il joue notamment le Premier Homme de la première vallée à la création de Guillaume le Fou de →Fernand Chavannes sous la direction de l’auteur et de Jacques Copeau (3.6.1916). Après la guerre, il travaille à Nîmes et avec les tournées Baret avant de revenir à la Comédie de Genève (1922-24). Directeur du →Grand Théâtre de Lausanne pour les saisons de comédie (1924-28) et pour les saisons lyriques (1926-27), son travail suscite l’engouement du public. Il achète les "privilèges" des pièces interdites, il offre au public des nouveautés tout de suite après Paris, monte de grands spectacles artistiques et remet en honneur les matinées classiques destinées aux pensionnats. Il les fait précéder de causeries données par des personnalités littéraires de Suisse romande. Il réintroduit aussi les soirées au bénéfice des artistes pour clôturer la saison, avec la première d’une nouvelle pièce, vente de fleurs, grande tombola et bal. Il est aussi metteur en scène au →Théâtre du Jorat, notamment pour la reprise d’Aliénor (1926), et il est désigné pour la →Fête des Vignerons de 1927, mais une campagne de presse calomnieuse le fait écarter de toutes ses responsabilités, notamment à Lausanne au profit de →Jacques Béranger. Au cours des années trente, il joue surtout en France.



Auteur: Joël Aguet



Source:

Aguet, Joël: Édouard Vierne, in: Kotte, Andreas (Ed.): Dictionnaire du théâtre en Suisse, Chronos Verlag Zurich 2005, vol. 3, p. 2007.