Adrienne Miglietti

Aus Theaterlexikon
Wechseln zu: Navigation, Suche

*  22.7.1918 Genève.

M. étudie le chant auprès de Violette Andréossi et d’→Anna-Maria Guglielmetti à Genève (1939-44), puis elle se rend auprès de →Salvatore Salvati à Bâle et du maestro Fornarini à Milan. En 1948, elle débute sur la scène du →Grand Théâtre de Genève. Sa carrière de soprano colorature, qui dure jusqu’en 1970, l’emmène sur les plus grandes scènes suisses et européennes, mais elle chante en priorité à Genève et à Lausanne. Elle y interprète les grands rôles du répertoire de soprano colorature et de soprano léger: la Reine de la Nuit dans La Flûte enchantée de Mozart, le rôle-titre de Lucia di Lammermoor de Donizetti, Olympia dans Les Contes d’Hoffmann d’Offenbach, Zerlina dans Don Giovanni de Mozart, Philine dans Mignon d’Ambroise Thomas, Gilda et Violetta dans Rigoletto et La Traviata de Verdi, le rôle-titre de Lakmé de Delibes, l’Oiseau dans Siegfried de →Richard Wagner ou encore Sophie dans Le Chevalier à la rose de Richard Strauss. Le timbre vif-argent de sa voix claire et agile a fait merveille dans les rôles juvéniles. Elle a pris part à quelques enregistrements, et notamment elle tient les rôles du Feu et du Rossignol dans L’Enfant et les sortilèges de Ravel, sous la direction d’→Ernest Ansermet.



Auteur: Alain Perroux



Source:

Perroux, Alain: Adrienne Miglietti, in: Kotte, Andreas (Ed.): Dictionnaire du théâtre en Suisse, Chronos Verlag Zurich 2005, vol. 2, p. 1246.

Normdaten