Albert Matthias

Aus Theaterlexikon
Wechseln zu: Navigation, Suche

*  26.5.1874 La Chaux-de-Fonds NE, †  9.12.1928 La Chaux-de-Fonds NE.

Après le brevet d’instituteur (1892), M. enseigne aux Joux-derrière et à La Chaux-de-Fonds. Il est rédacteur en chef du National Suisse (1905-20), président du parti radical de sa ville, et député au Grand Conseil neuchâtelois (1911-20), jusqu’à sa nomination comme préfet de La Chaux-de-Fonds (1920-28). Il soutient une importante activité philanthropique. Il est aussi directeur du →Théâtre de La Chaux-de-Fonds (1910-24). Comme auteur, il publie une dizaine de pièces de théâtre, à commencer par La Chaux-de-Fonds et l’Herbier, un acte créé avec une musique de Riccardo Petronio à la grande salle de la société Les Armes-Réunies de La Chaux-de-Fonds (15.1.1898), puis Le Droit d’aimer créé au Théâtre par la troupe de La Chaux-de-Fonds (15.11.1900), et édité en 1901. Il donne aussi Par les rues, fantaisie historique en sept tableaux qui a pour guide une belle fée nommée Princesse Industrie: avec une musique de Georges Pantillon et des décors de Charles L’Eplattenier, cette pièce est créée en mars 1908, au Théâtre de La Chaux-de-Fonds, en faveur de l’Hôpital d’enfants (National Suisse, 1908). Sa pièce la plus connue reste Là-Haut!, drame alpestre très sombre en quatre actes, avec musique de Louis Piantoni, créée à Genève au →Casino de Saint-Pierre par le club montagnard L’Arole en novembre 1909 (Genève, Librairie théâtrale, 1909), et reprise par plusieurs sociétés d’amateurs durant l’entre-deux-guerres. Il signe aussi deux grandes fresques dramatiques patriotiques: d’abord Les Enfants de la libre Helvétie, en quatre parties pour vingt-quatre épisodes, dont un par canton, créés au Cercle de l’Union en faveur des victimes de la guerre (21.3.1915) et imprimés à La Chaux-de-Fonds, par Stadlin (1915), puis Suisses toujours!, dix tableaux inédits créés aux Armes-Réunies, pour la fête du centenaire de cette société (4.12.1920). Il a par ailleurs publié une vingtaine de plaquettes vantant la géographie de sa région, l’œuvre de certains des artistes qui y travaillent ainsi que l’histoire de quelques sociétés musicales ou dramatiques.



Auteur: Joël Aguet



Source:

Aguet, Joël: Albert Matthias, in: Kotte, Andreas (Ed.): Dictionnaire du théâtre en Suisse, Chronos Verlag Zurich 2005, vol. 2, p. 1206.