Albert Paychère

Aus Theaterlexikon
Wechseln zu: Navigation, Suche

*  5.8.1889 Genève, †  4.5.1970 Châbles FR. Père d’Henri P., musicien, directeur de chœurs et critique musical (1920-1996).

P. suit les cours du Conservatoire de Genève, donnés par Oscar Schulz et Otto Barblan. À l’Akademie der Tonkunst de Munich, il étudie la composition avec Friedrich Klose et la direction d’orchestre avec Felix Mottl. De retour à Genève, il fonde en 1915 avec Jean Vilbert et William Viollier le Chœur de la Société de musique symphonique (SMS), qui débute en mai 1916 une série de représentations d’opéras-comiques du XVIIIe siècle, dont Bastien et Bastienne de Mozart. Dès 1917, il dirige et réorganise la SMS avec laquelle il monte Le Devin du village de →Jean-Jacques Rousseau (1917), L’Enlèvement au Sérail et Così fan tutte (1918) de Mozart à la →Comédie de Genève. Il lui fait interpréter cinq œuvres de Gluck à la →Salle de la Réformation de Genève, dont Armide (1919), Orphée et Eurydice (1922) et Iphigénie en Tauride (1919/20), reprise au Festival d’Orange, avec lequel il collabore de 1921 à 1927, et au →Grand Théâtre de Genève où il conduit aussi l’Orchestre de la Suisse Romande (OSR) dans Fidelio de Beethoven (1927). Compositeur, on lui doit, outre de la musique vocale, les musiques de scène de deux adaptations de Shakespeare par →René-Louis Piachaud réalisées au Grand Théâtre: Le Marchand de Venise par la →Société genevoise des amis de l’instruction (24.5.1934) et Coriolan par la troupe de la Comédie de Genève (29.3.1935). Il compose de même pour Carmosine de Musset et Elektra de Leconte de Lisle. Il enseigne à l’École supérieure de jeunes filles où il fonde en 1919 un groupe choral. Il enseigne aussi l’histoire de la musique au Conservatoire (1912-42) et tient la rubrique musicale du Journal de Genève du concert et du disque (1919-47). Il présente à la radio une émission hebdomadaire de critique de disques.



Auteur: Serge M. Zuber



Source:

Zuber, Serge M.: Albert Paychère, in: Kotte, Andreas (Ed.): Dictionnaire du théâtre en Suisse, Chronos Verlag Zurich 2005, vol. 2, p. 1383.

Normdaten