Alexandra Tiedemann

Aus Theaterlexikon
Wechseln zu: Navigation, Suche

*  17.5.1970 Bad Soden am Taunus (D). ∞ →Juan Antonio Crespillo, comédien.

T. se forme d’abord au Conservatoire de Lausanne (1988-89) puis à Paris, au cours Florent (1990) et à l’Atelier ­Théâtre Grévin (1991-93). En Suisse, elle joue d’abord à ­Vevey Imprécation dans l’abattoir de Michel Deutsch que met en scène →Michel Voïta à l’Hôtel des Trois Couronnes (1993), et le retrouve dans ce même lieu sélect pour tenir le rôle d’Hélène Morova dans Le Chanteur d’opéra de →Frank Wedekind (1997). À Vevey, elle collabore avec le →Théâtre-ensemble Chantier interdit et son animateur Nicolas Gerber, pour lequel elle incarne Margarete, dans Littérature de Schnitzler, et Christine, la jeune guide de La Tanière de Botho Strauss aux anciens ACMV - Ateliers de construction mécanique (1994); à l’Oriental ensuite, elle est la Marquise d’Il faut qu’une porte soit ouverte ou fermée de Musset (1999-2000). On la voit aussi au →Théâtre du Grütli de Genève, où elle interprète la jeune Théa dans L’Éveil du printemps de Wedekind monté par →Françoise Courvoisier (1994). Elle interprète une Ophélie dans Hamlet-machine de Heiner Müller sous la direction d’→Hervé Loichemol au Théâtre Mladih de Sarajevo, puis à Ferney-Voltaire (1996). Au →Théâtre des Osses à Givisiez, elle joue la fille de banquier Franziska Frank dans Frank V de →Friedrich Dürrenmatt réalisé par →Gisèle Sallin (1998, 2000). Au →Théâtre de l’Orangerie à Genève, elle est la belle Olivia dans La Nuit des Rois de Shakespeare que présente →Mauro Bellucci (2000). En 2002, elle joue pour →André Steiger, la prude Louise dans Suchard-titre provisoire de →Michel Beretti, à l’ancienne usine Suchard de Serrières (29.8.2002), puis pour →Anne Bisang, elle est Christine, la serveuse abusée de La Griffe d’Howard Barker à la →Comédie de Genève (5.11.2002). Au cinéma, elle joue Nina le personnage principal de Pas de café, pas de télé, pas de sexe de Romed Wyder (1998), et celui d’Agnès Vaillant dans Michel Vaillant de Louis-Pascal Couvelaire (2002).



Auteur: François Marin



Source:

Marin, François: Alexandra Tiedemann, in: Kotte, Andreas (Ed.): Dictionnaire du théâtre en Suisse, Chronos Verlag Zurich 2005, vol. 3, p. 1947–1948.