Alfonso Catá

From Theaterlexikon
Jump to: navigation, search

* 3.10.1937 La Havane (C), † 15.9.1990 Roubaix (F).

Après des études de danse au Conservatoire de Genève avec →Boris Kniaseff, C. commence en 1956 une carrière de danseur dans la troupe des Ballets de Paris de Roland Petit. On le retrouve en 1957 au Ballet de Monte-Carlo, l’année suivante au Robert Joffrey Ballet, ainsi qu’au Ballet du Marquis de Cuevas en 1959 et au Stuttgart Ballet en 1961. Puis il s’épanouit au New York City Ballet où il entre en 1965, compagnie dirigée artistiquement par George Balanchine. Soutenu par le chorégraphe, il devient directeur des Ballets du →Grand Théâtre de Genève, Genève GE (1969-73) où il met à l’honneur le répertoire balanchinien. Dans le même esprit de rigueur et de fidélité à la tradition du ballet néo-classique, il dirige le Ballet de Francfort (1973-77). Regagnant les États-Unis, il partage son temps entre l’enseignement et la création chorégraphique. En 1983, il est appelé à fonder les Ballets du Nord et inscrit à son répertoire des pièces de Balanchine, ainsi que des œuvres personnelles de facture classique marquées par une profonde écoute musicale: Sonate (1985) sur la musique de Frédéric Chopin, Coppélia (1985) sur celle de Léo Delibes, La Mer (1986) sur la partition de Claude Debussy ou encore Piaf: les mots d’amour (1988).



Autrice: Anne Davier



Source:

Davier, Anne: Alfonso Catá, in: Kotte, Andreas (Ed.): Dictionnaire du théâtre en Suisse, Chronos Verlag Zurich 2005, vol. 1, p. 358.