Alice Vronska

Aus Theaterlexikon
Wechseln zu: Navigation, Suche

* 8.2.1897 (27.1.1897 du calendrier grégorien) Saint-Pétersbourg (RUS), † 29.2.1992 Lausanne VD.

Formée pendant neuf ans à l’École de danse de Saint-Pétersbourg par Michel Fokine, Olga Preobrajenska et Bronislava Nijinska entre autres, elle paraît promise dès 1914 au meilleur avenir au sein des ballets du Théâtre Mariinsky de Saint-Pétersbourg où elle danse durant trois ans. La mort de son frère, tué à la guerre en 1917, la fait partir en France, avec sa mère, dans l’idée de rapatrier le corps. Elle s’y installe et entre en 1918 comme danseuse étoile à l’Opéra-Comique de Paris, puis à l’Opéra. Elle est aussi sollicitée pour les saisons d’été du Théâtre de Deauville. Danseuse étoile, elle se produit au Théâtre Royal de Madrid et au Théâtre des Champs-Élysées. Le duo qu’elle forme avec le danseur russe Constantin Alperoff lui ouvre les portes du Wintergarden de New York (1924-25). Pavlova l’engage dans sa troupe et elle y reste jusqu’en 1927. En 1932, mettant fin à sa carrière de danseuse, elle enseigne la danse classique et la chorégraphie. Elle constitue alors sa propre compagnie qui travaille jusqu’en 1939. À partir de 1940, elle enseigne la danse à Paris. Elle élit domicile à Lausanne en 1956 et y ouvre une école de danse, l’Académie de danse classique A. V., que fréquentent entre autres →Asa Lanova et →Manola Asensio. Elle enseigne jusqu’en 1980.



Autrice: Anne Davier



Source:

Davier, Anne: Alice Vronska, in: Kotte, Andreas (Ed.): Dictionnaire du théâtre en Suisse, Chronos Verlag Zurich 2005, vol. 3, p. 2031.