André Marcel

Aus Theaterlexikon
Wechseln zu: Navigation, Suche

*  17.3.1902 Lausanne VD, † 27.8.1996 Lausanne VD.

Journaliste, M. se forme à Lausanne, puis s’établit à Sion où il travaille durant vingt-cinq ans à La Feuille d’Avis du Valais et surtout comme rédacteur du Confédéré, organe des radicaux valaisans (1927-51). Il entre ensuite à La Nouvelle Revue de Lausanne, journal vaudois de même obédience, où il tient durant un autre quart de siècle les chroniques parlementaire, judiciaire, puis la critique de la télévision. Par ailleurs, il est collaborateur de La Suisse à Genève, de l’Agence télégraphique suisse et de la Radio Suisse Romande. Auteur dramatique, il commence par publier une douzaine de pièces en un acte dans Le Mois théâtral. Parmi celles-ci, on retient La Foire au mariage ou les dangers d’une agence matrimoniale dirigée par deux époux qui ne s’entendent pas, texte créé à Lausanne au Casino municipal de Montbenon par →La Muse (22.4.1939) et repris deux ans plus tard à la Comédie de Genève. Le Cercle théâtral et littéraire de Lausanne crée à Lausanne Deux têtes sous une auréole que met en scène →Claude Mariau à l’occasion du 4e Gala des auteurs romands (5.11.1941), et le même réalise Coup de feu pour le 7e de ces Galas, à Sierre (7.10.1944). La Minute de silence obtient le premier prix au concours de la pièce gaie en un acte organisé par le TML, qui en assure la création peu après (28.9.1946). Les →Compagnons des Arts, de Sierre, créent Carrousel sous la pluie au Casino-théâtre de Sierre (27.4.1949) et Tourbillon espagnol en deux parties qu’il rédige avec Albert Verly, fantaisie avec groupes folkloriques espagnols présentée au →Théâtre de Valère (26.9.1952). Il est aussi l’initiateur de diverses revues comme Scions... Sierre au printemps 1941, ou Les Diables rient en douze tableaux créés en novembre 1951 au Casino de Sierre. Sa pièce Le Démon de la tendresse montre en trois actes le cœur comme un investissement à haut risque. La pièce est créée dans une mise en scène de →Maurice Jacquelin à la →Comédie à Genève (16.3.1950), puis modifiée et reprise en 1958 par la Compagnie des artistes du →Théâtre Municipal de Lausanne (TML). En collaboration avec Albert Verly, il écrit Allez vous rhabiller! trois actes créés au →Casino-Théâtre de Genève dans une mise en scène de →Claude Fradel (16.2.1956), repris notamment en 1956/57 par le TML et publiés en 1956 sous le titre Mon Portugais (Le Mois théâtral no258, 1956). Il écrit aussi quelques épisodes du Quart d’heure vaudois pour Radio-Lausanne. À la fin de sa vie, il rédige plusieurs essais dont Aimer la vie, Aux mains des guérisseurs et Le Secret des guérisseurs sur les médecines parallèles (1971, 1972, 1973), et laisse quelques souvenirs avec Le Valais de mes années folles (1997). Il est membre d’honneur de l’Association de la presse vaudoise dès 1975.



Auteur: Joël Aguet



Source:

Aguet, Joël: André Marcel, in: Kotte, Andreas (Ed.): Dictionnaire du théâtre en Suisse, Chronos Verlag Zurich 2005, vol. 2, p. 1172–1173.

Normdaten