Anna-Maria Guglielmetti

Aus Theaterlexikon
Wechseln zu: Navigation, Suche

*  19.12.1896 Turin (I), † 17.9.1982 Turin (I). ∞ 1929 Henri Giovanna, impresario genevois.

Soprano, G. apprend la musique dans sa ville natale, puis entreprend des études de chant auprès d’Alessandrina Bottero à Milan. Elle débute en 1919 à Viareggio dans le rôle de Gilda dans Rigoletto de Verdi et entame une carrière en Italie. En 1925, elle fait une tournée en Europe centrale puis, l’année suivante, se produit en Grande-Bretagne et à Genève où elle se fixe après son mariage. Elle chante, notamment à Berlin, Bruxelles, Budapest, Paris et Prague les grands rôles de l’opéra italien, comme Amina dans La Sonnambula de Bellini, Carolina dans Il Matrimonio segreto de Cimarosa, Norina dans Don Pasquale et Adina dans L’Elisir d’amore de Donizetti, Mimi dans La Bohème et le rôle-titre dans Madame Butterfly de Puccini, Rosine dans Le Barbier de Séville de Rossini et Violetta dans La Traviata de Verdi. Son répertoire comprend aussi les rôles de Suzanne dans Les Noces de Figaro de Mozart et de Manon dans l’opéra éponyme de Massenet. À la fin des années trente, elle cesse progressivement de se produire au théâtre pour se vouer au récital et au concert. Elle est professeur dans les classes supérieures de chant du Conservatoire de Genève (1946-75). Elle y forme de nombreux jeunes chanteurs suisses et notamment →Juliette Bise. Elle enregistre une quinzaine de disques 78 tours, consacrés surtout à des airs d’opéras italiens du XIXe siècle (1925-30).



Auteur: Jacques Tchamkerten



Source:

Tchamkerten, Jacques: Anna-Maria Guglielmetti, in: Kotte, Andreas (Ed.): Dictionnaire du théâtre en Suisse, Chronos Verlag Zurich 2005, vol. 1, p. 768.