Anne-Marie Delbart

Aus Theaterlexikon
Wechseln zu: Navigation, Suche

*  12.11.1956 Rouen (F).

Après trois années en lettres à l’Université de Genève (1975-78), D. entre à l’→ÉSAD où elle a comme professeur →Claude Stratz. Diplômée en 1981, elle joue principalement à Genève dans La Passion selon P.P.P. de René Kalisky que réalise →Michel Barras sur la Terrasse Agrippa d’Aubigné (1982) et dans Macbeth de Shakes­peare monté par →Bernard Meister sur la plaine de Plainpalais (1983). À la →Comédie ensuite, mise en scène par Stratz, elle interprète Lisette dans L’Épreuve de Marivaux (1985), Zinka Padespagne entre autres petits rôles dans Le Suicidé de Nicolaï Erdman (1987) et, dirigée par →Jean-Louis Hourdin, Juanita dans Casimir et Caroline d’Horváth (1990). Elle est ensuite l’assistante de mise en scène de Stratz (1989-95). Avec →Claude Thébert, comédien, et →Gilles Lambert, scénographe, elle fonde le Théâtre du Sentier, et travaille principalement avec eux dans ce cadre sur un répertoire d’auteurs suisses, en privi­légiant les petites formes et l’art du conteur dans un rapport de proximité. Ils créent ainsi en français deux œuvres de →Robert Walser, Félix au Foyer du →Théâtre du Grütli, Genève GE (7.2.1989) et Le Brigand à →La Bâtie-Festival de Genève, Genève GE (31.8.1995). Dès 1995, elle signe seule les mises en scène du Sentier, notamment les réalisations de Si Dieu était Suisse d’→Hugo Loetscher à La Bâtie (1997) et Le Violon de verre, textes de Corinna Bille à la Comédie (1999). En 1997, elle entame une collaboration avec le →Théâtre Musical de Lausanne qui lui fait aborder l’art du récit par le biais du montage textuel et musical,­ comme pour Le Pain de la veille au →Festival de la Cité, Lausanne VD (1997), Perdants magnifiques au →Nouveau Théâtre de Poche, Genève GE­ (1999) et Les Dimanches­ de la vie au →Théâtre Vidy-Lausanne, Lausanne VD (2001). Dès 1995, elle donne des stages d’interprétation à l’ÉSAD dont elle devient doyenne dès 2001.



Auteur: François Marin



Source:

Marin, François: Anne-Marie Delbart, in: Kotte, Andreas (Ed.): Dictionnaire du théâtre en Suisse, Chronos Verlag Zurich 2005, vol. 1, p. 440–441.

Normdaten