Antoine Basler

Aus Theaterlexikon
Wechseln zu: Navigation, Suche

*  8.4.1966 Lausanne VD. Fils de Jacques B., sculpteur, et frère de Julien B., comédien.

Formé à l’art dramatique au →Conservatoire de Genève (1981-84), puis au Conservatoire national supérieur d’art dramatique de Paris (1984-86), B. joue d’abord à la →Comédie de Genève, Genève GE, sous la direction de →Benno Besson. Il y interprète le naïf domestique Hilaire dans Le Dîner de Mademoiselle Justine de la Comtesse de Ségur (9.10.1984), et l’amoureux Léandre, en costume de rocker, dans Le Médecin malgré lui de Molière (1985) puis reprend le rôle de l’orphelin philosophe Renzo dans L’Oiseau vert de Gozzi à Genève et à Créteil (1986). En 1985, il joue dans deux pièces de Musset: Fantasio monté à Genève par →Philippe Lüscher, et le clerc amoureux Fortunio dans Le Chandelier réalisé par →Hervé Loichemol au →Centre Dramatique de Lausanne. Puis il est engagé par →Matthias Langhoff pour interpréter Oswald et le roi de France dans Le Roi Lear de Shakespeare au Théâtre national de Strasbourg (1986). Il travaille depuis lors surtout en France, d’abord avec Bernard Sobel qui le dirige au Théâtre de Gennevilliers dans La Forêt d’Ostrovski, et dans une adaptation télévisée de L’Orestie d’Eschyle (1989). Il joue le plus souvent des personnages ténébreux, comme Louis Laine dans L’Échange de Claudel présenté par Gilles Bouillon au Théâtre Louis Jouvet de Tours (1992), le Jeune homme dans L’Heure du lynx de Per Olov Enquist au Théâtre du Port de la Lune, à Bordeaux, sous la direction de Jean-Louis Thamin (1993), ou Charles dans Quai ouest de Koltès que réalise Élisabeth Chailloux au Théâtre des Quartiers d’Ivry (1996-97). En 1999, il interprète au →Théâtre Vidy-Lausanne, Lausanne VD Lélio dans La Fausse Suivante de Marivaux mise en scène par Yves Beaunesne. Dès 1983, il travaille fréquemment pour le cinéma et la télévision. Il joue dans How can I love, court-métrage d’Anne-Marie Miéville, puis interprète notamment Émile dans Strip-tease, adapté de Georges Simenon par Michel Mitrani, et Olivier dans Piano panier ou la Recherche de l’Équateur de Patricia Plattner (1989). Pour Olivier Assayas, il est Victor dans Paris s’éveille (1991), Kléber dans Une nouvelle vie (1993) et le Journaliste dans Irma Vep (1996). Sous la direction d’Alain Tanner, il interprète l’Homme dans Le Journal de Lady M (1992), et Pierrot dans Fourbi (1995). Parmi ses principaux rôles, on re­tient notamment des romantiques comme Horace dans Les Rendez-vous de Paris d’Éric Rohmer, ou le réceptionniste Vincent dans Emmène-moi de Michel Spinosa (1995). On l’apprécie aussi en Moustique, truand nerveux et fort en gueule, dans Dobermann de Jan Kounen (1997), ou encore sous les traits d’Ansermoz, le mercenaire idéaliste de La Guerre dans le Haut-Pays d’après →Charles Ferdinand Ramuz, dirigé par Francis Reusser. Pour Bernie Bonvoisin, il joue Jean-Paul dans Les Grandes Bouches (1999) et l’étranger dans Blanche (2002). À la télévision, il est Jean-Baptiste (jeune), dans la saga rurale Le Champ dolent. Le roman de la terre d’Hervé Baslé (2002).



Auteur: Françoise Dubor



Source:

Dubor, Françoise: Antoine Basler, in: Kotte, Andreas (Ed.): Dictionnaire du théâtre en Suisse, Chronos Verlag Zurich 2005, vol. 1, p. 124–125.