Asa Lanova

Aus Theaterlexikon
Wechseln zu: Navigation, Suche

*  17.3.1933 Lausanne VD. Pour l’état civil Maryse Jaton.

L. se forme à la danse dès 1941 à Lausanne chez →Mara Dousse, →Alice Vronska et →Jacqueline Farelly, puis à Genève, →Boris Kniaseff lui apprend la technique de la barre à terre. Chez Olga Preobrajenska à Paris, elle rencontre en 1949 →Maurice Béjart et →Serge Golovine. En 1953, elle interprète l’Ophélie de Maurice Béjart dans Hamlet avec les Ballets de l’Étoile à Paris. Après un séjour à Londres, elle retourne à Paris et interprète la Fée Printemps et la Princesse de Siam dans Cendrillon au Théâtre des Champs-Élysées (1962), où elle rencontre son compagnon →Philippe Dahlmann. Serge Golovine alors au Ballet du →Grand Théâtre de Genève l’engage en 1963. En 1967, elle rejoint le →Ballet de Zurich où elle interprète Myrtha, reine des wilis, dans Gisèle avec le Danois Flemming Flindt et la Princesse dans →Histoire du Soldat de →Charles Ferdinand Ramuz et Strawinsky. Avec Philippe Dahlmann et →Raoul Lanvin, elle fonde à Lausanne une école de danse, l’Académie Fusion (1968-91), et enseigne la technique de Boris Kniaseff. En 1977, elle publie son premier roman, La Dernière Migration. D’autres ouvrages suivent qui la consacrent écrivain, dont Crève-l’amour (1984), Le Cœur tatoué (1988), L’Étalon de ténèbre (1991), Le Testament d’une mante religieuse (1996), Le Blues d’Alexandrie (1998), Les Jardins de Shalalatt (2001).



Autrice: Lisa De Rycke



Source:

De Rycke, Lisa: Asa Lanova, in: Kotte, Andreas (Ed.): Dictionnaire du théâtre en Suisse, Chronos Verlag Zurich 2005, vol. 2, p. 1077.