Audrey Michael

Aus Theaterlexikon
Wechseln zu: Navigation, Suche

*  11.11.1949 Genève. Fille de →Jean-Marie Auberson, chef d’orchestre. Sœur du chanteur →Pascal Auberson, d’Antoine Auberson, musicien. ∞  Claude Goretta, cinéaste.

Soprano, M. commence ­ses études musicales à Lausanne, puis travaille à ­Milan auprès de Giorgina del Vigo et Arturo Merlini avant d’être admise à la Hochschule für Musik und Darstellende Kunst à Hambourg dont elle obtient le diplôme en 1976, étudiant avec Judith Beckmann et Laurent Anders. Elle est engagée ensuite par le Staatsoper de Hambourg (1976-81) où elle chante notamment dans les créations des ouvrages lyriques contemporains Come and go de →Heinz Holliger (1978) et Jakob Lenz de Wolfgang Rihm (1979). Elle entre dans la troupe du Deutsche Oper am Rhein de Düsseldorf-Duisburg (1981-86), accomplit une carrière internationale qui l’amène à se produire sur les plus grandes scènes lyriques européennes: elle est ainsi invitée au Festival d’Aix-en-Provence pour tenir le rôle d’Euridice dans l’Orfeo de Monteverdi (1985), chante Titania dans Le Songe d’une nuit d’été de Britten à Tel-Aviv (1991) ou tient le rôle-titre dans Iphigénie en Tauride de Gluck à l’→Opéra de Lausanne (1994). La souplesse de sa voix et ses dons de comédienne lui font jouer, entre autres, Zdenka dans Arabella de Richard Strauss, Micaëla dans Carmen de Bizet, Elvira dans L’Italienne à Alger de Rossini, Mélisande dans Pelléas et Mélisande de Debussy. Dans le répertoire mozartien, elle incarne Ilia dans Ido­ménée, Suzanne dans Les Noces de Figaro, Pamina et Papagena dans La Flûte enchantée. Elle participe au tournage de plusieurs opéras filmés parmi lesquels Les Aventures du roi Pausole d’→Arthur Honegger où elle joue Mirabelle, Jephté de Giacomo Carissimi et surtout l’Orfeo de Monteverdi dans la réalisation de Claude Goretta. Parallèlement à ses activités d’artiste lyrique, elle mène une carrière de concertiste. Sa discographie comprend des ouvrages tant scéniques que concertants; elle enregistre plusieurs œuvres de compositeurs suisses parmi lesquelles, en première mondiale, des mélodies d’→Émile Jaques-Dalcroze.



Auteur: Jacques Tchamkerten



Source:

Tchamkerten, Jacques: Audrey Michael, in: Kotte, Andreas (Ed.): Dictionnaire du théâtre en Suisse, Chronos Verlag Zurich 2005, vol. 2, p. 1242.

Normdaten