Benjamin Knobil

Aus Theaterlexikon
Wechseln zu: Navigation, Suche

*  1.2.1967 Paris (F). ∞ →Geneviève Pasquier, comédienne.

Il se forme à l’école de Théâtre en Actes à Paris dès 1986, et joue pour la première fois en 1989 dans Génération désinvolte d’après Musset, mise en scène par Christian Schiaretti. En 1990, il est Faust et Salieri dans les Esquisses dramatiques de Pouchkine au Théâtre de l’Atalante, dans une mise en scène d’Agathe Alexis dont il est aussi le sonorisateur de 1990 à 1992. Il joue avec la Compagnie de →Geneviève Pasquier et →Nicolas Rossier dans L’Eunuque de Zanzibar d’après Cami au →Théâtre Vidy-Lausanne (1993), puis dans Conseils pratiques à l’usage des jeunes âmes timorées au →Festival de la Cité à Lausanne (1994). En 1995, il reprend pour la tournée à l’Odéon, à Paris, le rôle de l’Exempt dans Le Tartuffe de Molière mis en scène par →Benno Besson. Avec Geneviève Pasquier, il écrit Les Magichiens, pièce pour enfants qu’il réalise au →Théâtre Am Stram Gram à Genève (19.10.1996). Il fonde avec Thérèse Butty la Compagnie Nonante-Trois et monte en 1994 au Théâtre de l’Atalante à Paris Le Grand Théâtre d’après une nouvelle de Giono, spectacle qu’il reprend au →Théâtre 2.21, à Lausanne (1997), où il présente aussi Enfin la fin de Peter Turrini (1999). Il met en scène aussi Le Petit Livre des casseurs de Max Fullenbaum au Festival de la Cité (1998), puis à la →Grange de Dorigny Dehors devant la porte de Borchert (2000), Les Aveugles de Maeterlinck (2001) et Victor ou les Enfants au pouvoir de Vitrac (2002).



Autrice: Magali Delavelle



Source:

Delavelle, Magali: Benjamin Knobil, in: Kotte, Andreas (Ed.): Dictionnaire du théâtre en Suisse, Chronos Verlag Zurich 2005, vol. 2, p. 1006–1007.