Bernard Arczynski

Aus Theaterlexikon
Wechseln zu: Navigation, Suche

* 24.6.1913 Fribourg, † 4.6.1982 Lausanne VD. ∞ 1949 Joy van Sprundel.

A. joue d’abord en amateur, notamment en 1941 avec les Compagnons de Romandie menés par Jo Baeriswyl à travers le canton de Fribourg. Puis il suit les cours de →Paul Pasquier au →Conservatoire de Lausanne dont il reçoit le diplôme en 1951, avec le premier prix d’art dramatique. Dès lors, il participe à plusieurs réalisations de Pasquier, tenant notamment le rôle du vieux Berger dans Œdipe roi de Sophocle, dans la version d’André Bonnard, présenté au Théâtre-Hébertot à Paris en mai 1955. Dès 1953, il joue souvent aux →Faux-Nez mis en scène par →Charles Apothéloz. Il est notamment le Roi dans Escurial de Ghelderode en novembre 1953, puis le Professeur de La Leçon d’Ionesco, dès octobre 1954. Il crée le personnage du vieux Gobe de Musique de tambour de →Fernand Chavannes (15.7.1956) au Festival d’Aubonne et collabore à plusieurs autres créations des Faux-Nez, comme À tombeaux ouverts de →Fernand Berset (5.11.1957), Napoléon Tropique de →Jacques Guhl (31.1.1958), Force de loi d’→Henri Debluë (14.5.1959), et dès novembre 1958, il joue Nagg dans Fin de partie de Beckett, à Lausanne puis en tournée romande, belge et italienne. Par ailleurs, on retient sa création du Vieux de Au bout du monde de →Bernard Liègme mis en scène par →Jean Kiehl au Locle (15.9.1958). Il joue dans la création en langue française de Sainte Jeanne des abattoirs de →Bertolt Brecht que met en scène →Benno Besson au →Théâtre Municipal de Lausanne (8.5.1962) et aussi au Caveau de la rue de la Barre avec le Théâtre Universitaire de Lausanne (TUL) dans Boulimie, spectacle de cabaret, premier du nom (16.11.1962) ; il travaille plusieurs fois avec →Lova Golovtchiner jusqu’à la fin des années septante. Toujours avec le TUL, il est Hun-Tan, le plus âgé des Coréens de Vinaver, mis en scène par →Alain Knapp qui le distribue à nouveau en janvier 1964 dans le rôle du Juge de L’Exception et la Règle de Brecht, aux Faux-Nez, puis du second Pasteur dans la création de La Révolution de Davel de →Gérard Valbert (13.5.1964), au Théâtre Municipal de Lausanne. A. joue l’émigré russe Ogarev dans le film L’Extradition réalisé par Peter von Gunten (1974); il participe aussi à de nombreux téléfilms dès le début des années septante, dont plusieurs signés Claude Goretta.



Auteur: Joël Aguet



Source:

Aguet, Joël: Bernard Arczynski, in: Kotte, Andreas (Ed.): Dictionnaire du théâtre en Suisse, Chronos Verlag Zurich 2005, vol. 1, p. 66.

Normdaten