Boubacar Samb

Aus Theaterlexikon
Wechseln zu: Navigation, Suche

*  21.3.1952 Dakar (SN).

En 1989, S. débute à Lausanne en tenant le rôle d’Alboury dans Combat de nègres et de chiens de Koltès que met en scène Joël Aguet à la Dolce Vita. →Jean Chollet l’engage ensuite pour créer le personnage de Monsieur Jean dans César Ritz and Co ou l’Ascension des chevriers de →Bernard Bengloan au →Théâtre du Jorat à Mézières (6.7.1991). Il interprète aussi le soldat noir américain Carlyle dans Streamers de David Rabe réalisé par →Denis Maillefer à l’→Arsenic, puis au →Théâtre Kléber-Méleau, il joue pour →Philippe Mentha le Grand parachutiste noir dans Le Retour au désert de Koltès (1993) et le Comte Riccardo dans Les Rustres de Goldoni (1996). En 1995, à Genève, il est le Duc de Cornouailles dans le Roi Lear de Shakespeare que monte →Frédéric Polier au →Théâtre Pitoëff et joue le jeune Spark dans Fantasio de Musset mis en scène par →Claude Stratz à la →Comédie de Genève. Il interprète aussi le Mandarin dans Le Mandarin merveilleux, ballet de Bartók chorégraphié et mis en scène par Yvette Bozsik au Théâtre Katona Jozsef de Budapest, puis à Göteborg, Séoul et Édimbourg. En 1998, il tient le personnage de Danny Boodmann dans Novecento d’Alessandro Baricco mis en scène par le collectif du →Théâtre du Loup. Au →Théâtre de Carouge, il joue Crooks, le palefrenier noir dans Des souris et des hommes de John Steinbeck dirigé par Blaise Piguet (1999), le Maître d’armes dans Le Bourgeois gentilhomme de Molière monté par →Georges Wod (1999) et le joueur Peter dans Vu du pont d’Arthur Miller réalisé par →Michel Rossy (2000). En 2000, il interprète le rôle-titre dans Othello de Shakespeare mis en scène par →Valentin Rossier au Théâtre du Loup et le mystérieux Abad dans Quai ouest de Koltès sous la direction d’Isabelle Pousseur à la →Comédie. À Carouge, il tient ensuite plusieurs rôles dans Antoine et Cléopâtre de Shakespeare que monte →François Rochaix (2003), puis il est l’inquiétant Polyclète dans Cinna de Corneille mis en scène par →Hervé Loichemol (2004).



Autrice: Christine Klaus



Source:

Klaus, Christine: Boubacar Samb, in: Kotte, Andreas (Ed.): Dictionnaire du théâtre en Suisse, Chronos Verlag Zurich 2005, vol. 3, p. 1561.

Normdaten