CPO - Centre pluriculturel et social d’Ouchy, Lausanne VD

Aus Theaterlexikon
Wechseln zu: Navigation, Suche

Lieu d’accueil et de production

Présidée par le Pasteur Willy Zoss, l’Association du Centre paroissial d’Ouchy (CPO) met en chantier la construction du bâtiment en avril 1968, selon les plans de l’architecte Pierre Grand. Dès l’inauguration (20.4.1969), l’Association nomme un animateur chargé d’organiser diverses activités à vocation sociale. Le quatrième d’entre eux, Jean-Marc Desponds (1975-85), commence à utiliser l’aula du CPO comme salle de spectacle, qu’il voue plus particulièrement à la chanson, ouvrant la scène à des artistes jeunes ou confirmés. →Christiane Vincent, coanimatrice (1975-80), y donne des cours de théâtre et d’expression corporelle. À partir de 1985, Regula Reymond, secondée par Véronique Biollay (1994-99), développe la programmation, qui comporte des spectacles de chant, de musique, de danse, de marionnettes, de théâtre et d’humour, des lectures et des contes ainsi que des spectacles pour enfants. Certains jeunes artistes y créent leurs spectacles comme →Stéphanie Chuat et →Véronique Reymond, notamment avec Mémé (14.1.1997), ou →Marc Mayoraz qui joue Birger – Journal d’un autiste d’après Birger Sellin dans une mise en scène d’→Armand Deladoey (1.3.1996). L’appellation actuelle qui conserve les anciennes initiales est adoptée en 2002.

Données techniques

adresse, rue Beau-Rivage 2. Jauge variable (100 à 250 places). Scène en losange de 5 m. d’ouverture, 6 m de profondeur maximale du plateau. Pas de dégagements latéraux. Avant-scène amovible; gril à 4 m.



Auteur: Julien Barroche



Source:

Barroche, Julien: CPO - Centre pluriculturel et social d’Ouchy, Lausanne VD, in: Kotte, Andreas (Ed.): Dictionnaire du théâtre en Suisse, Chronos Verlag Zurich 2005, vol. 1, p. 414.