Carlo Gigliotti

Aus Theaterlexikon
Wechseln zu: Navigation, Suche

*  13.9.1962 Le Caire (ET).

Diplômé de la →SPAD en 1991, G. joue en 1993 dans La Collection de Pinter que réalisent →Frédéric Polier et →Dominic Noble au →Théâtre du Grütli à Genève, interprète Azor dans La Dispute de Marivaux montée par →Dominique Catton au →Théâtre Am Stram Gram et tient le rôle du Diable dans l’→Histoire du Soldat de →Charles Ferdinand Ramuz et Strawinsky mise en scène par →Yves Burnier dans les mines de sel de Bex. En 1994, il joue dans Le Roi Lear de Shakespeare dirigé par →Frédéric Polier à l’ancien Palais des expositions de Genève et tient le rôle d’Ulysse dans Ajax de Sophocle présenté par →Simone Audemars à Lausanne. Au →Nouveau Théâtre de Poche, il est le Chasseur dans Blanche-Neige de Robert Walser créée par →Martine Paschoud (10.5.1995), puis participe sous la direction de →Jean-Claude Issenmann au →Petit Théâtre de Lausanne à Pour Alice d’après Lewis Carroll (1996), Oh les mains! d’Issenmann (1997) et Perché? d’après Calvino (1998).Il interprète aussi Frondoso dans Le Village en flammes de Fassbinder mis en scène par →Domenico Carli à →La Grange de Dorigny (1996/97). En 1999, Dominique Catton lui attribue le rôle de la Bête dans La Belle et la Bête adaptée par Nathalie Nath d’après Mme Leprince de Beaumont et cette année-là, il travaille aussi pour →Claude Stratz, jouant l’officier Pometti dans Ce soir on improvise de Pirandello à la →Comédie de Genève. En 2000, sous la direction de Catton, il reprend le rôle du Duc Orsino dans l’adaptation de Michel Garneau de La Nuit des Rois de Shakespeare, après avoir interprété Antonio, ami de Sébastien, lors la création à Am Stram Gram (7.11.1997). Au cinéma, il a notamment tourné avec →Francis Reusser dans Jacques et Françoise (1990).



Autrice: Christine Klaus



Source:

Klaus, Christine: Carlo Gigliotti, in: Kotte, Andreas (Ed.): Dictionnaire du théâtre en Suisse, Chronos Verlag Zurich 2005, vol. 1, p. 712.