Casino-Théâtre, Le Locle NE

Aus Theaterlexikon
Wechseln zu: Navigation, Suche

Lieu d’accueil et de production

La Société du Casino-Théâtre, constituée en 1888, fait construire le C. par les architectes Pictet et Ritter (1890). Jusqu’en 1963, elle assume la gestion de ce bâtiment semblable aux Kursaal des villes touristiques. Les associations culturelles et sportives locales inaugurent les lieux (13 et 14.12.1890) et la première pièce à y être présentée est Roger-la-honte d’après Jules Mary et Georges Grisier, montée par la →Société genevoise des amis de l’instruction en janvier 1891. Depuis 1906, la Société des amis du théâtre se charge de la programmation théâtrale et dès 1908 le C. héberge sporadiquement des projections de cinéma. Partiellement détruit par un incendie en 1924, il est restauré selon les plans des architectes Oesch et Rossier: les parties latérales de la galerie sont supprimées et la salle gagne en confort ce qu’elle perd en capacité. De 1934 jusqu’aux années quatre-vingt, le C. est principalement utilisé comme cinéma, bien qu’y passent aussi les tournées parisiennes. Il accueille épisodiquement des productions des Centres dramatiques français et divers spectacles montés en Suisse romande, dont ceux du →Centre Dramatique Romand. On y enregistre plusieurs créations de l’écrivain loclois →Bernard Liègme, dont Au bout du monde, avec →Charles Joris et l’auteur, dans une mise en scène de →Jean Kiehl (14.10.1956) et le premier spectacle du →Théâtre Populaire Romand, Les Murs de la ville, mis en scène par Joris (31.10.1961). La commune du Locle devient propriétaire du C. en 1963 et la Société des amis du théâtre se dissout en 1978. En 1991, de nouveaux travaux affectent essentiellement la scène et son équipement technique. Depuis, un seul comité gère dans un même esprit le →café-théâtre La Grange et le C.; celui-ci propose annuellement l’accueil d’une dizaine de spectacles de variétés et d’humour et la réalisation d’une revue. Cette politique de programmation grand public est soutenue financièrement par les autorités politiques.

Données techniques

adresse actuelle, av. du Technicum 1. À l’origine, la salle comprend un parterre et une galerie sur trois côtés, offrant 400 places assises. La scène surélevée est en pente et mesure 14 m. 80 sur 6 m. 60. Actuellement, la jauge est de 280 places. Salle frontale avec galerie. Scène surélevée: ouverture 8 m. 10, profondeur 8 m., hauteur sous le gril 7 m. 50. Coulisses à cour et à jardin: largeur 2 m. 50, profondeur 6 m. 50. Plancher de scène percé de 60 trappes amovibles de 1 m. sur 1 m., qui donnent accès à un étage de dessous de scène, de même surface que la scène. Manteau mobile d’une hauteur maximale de 6 m.; machinerie de scène motorisée; cabine de projection cinéma et grand écran.



Auteur: Yvan Cuche



Source:

Cuche, Yvan: Casino-Théâtre, Le Locle NE, in: Kotte, Andreas (Ed.): Dictionnaire du théâtre en Suisse, Chronos Verlag Zurich 2005, vol. 1, p. 351.