Claire Fayolle

Aus Theaterlexikon
Wechseln zu: Navigation, Suche

*  9.10.1960 Paris (F). De son vrai nom Claire Tappy, fille de →Lise Ramu et du comédien Marc Fayolle, sœur d’→Emmanuelle Ramu. ∞ →Christophe­ de la Harpe, décorateur.

À 14 ans, F. débute au →Théâtre Municipal de Lausanne dans Le Satyre de La Villette d’Obaldia, où elle joue la jeune Eudoxie dans une mise en scène de →Philippe Mentha (1974). Sous sa direction, elle interprète des jeunes rôles éner­giques, comme celui d’Ariel, esprit de l’air, dans La Tempête de Shakespeare au →Centre Dramatique­ de Lausanne (1977) et Marianne dans Tartuffe de Molière au →Théâtre Kléber-Méleau, Renens VD (1979), lieu qu’elle contribue d’ailleurs à aménager (1978/79). Au →Théâtre de Carouge, elle est remarquée dans Se trouver de Pirandello mis en scène par →Hervé Loichemol, où elle joue Nina, jeune et vif personnage à la féminité épanouie (1980). En France, elle interprète notamment au Théâtre de la Ville, à Paris, Hedwige dans Le Canard sauvage d’Ibsen mis en scène par Lucian Pintilié (1981), puis Patrice Chéreau la dirige dans le rôle de Habiba dans Les Paravents de Genet au Théâtre des Amandiers de Nanterre (1983). Elle interprète aussi Annabella, le rôle central de Dommage qu’elle soit une putain de John Ford, pièce mise en scène par Jean-Luc Lagarce à l’Espace Planoise de Besançon (1987). Pour Jorge Lavelli, elle incarne la jeune Marta lors de la création en français de La Nonna de Roberto Cossa au Théâtre national de la Colline (28.9.1990). De retour en Suisse au Théâtre Kléber-Méleau pour Philippe Mentha, elle est notamment Élise dans L’Avare de Molière (1989), la spectrale Zoé dans Un parfum de fleurs de James Saunders (1991), puis la servante Anaïs dans Jean de La Fontaine de Sacha Guitry (1996), l’énergique Donna Diana dans L’Histoire du Prince Tandi de Lenz (2002). Elle interprète aussi Fabien dans La Nuit des Rois de Shakespeare que réalise→Séverine Bujard en plein air à Aubonne et en tournée romande (2002). En 2003, elle joue dans Matériau Médée de Heiner Müller, choral dirigé par Isabelle Pousseur à la →Comédie de Genève, Genève GE.



Auteur: François Marin



Source:

Marin, François: Claire Fayolle, in: Kotte, Andreas (Ed.): Dictionnaire du théâtre en Suisse, Chronos Verlag Zurich 2005, vol. 1, p. 567.