Claude Vuillemin

Aus Theaterlexikon
Wechseln zu: Navigation, Suche

* 21.3.1955 Reconvilier BE.

Débutant au →Théâtre de Carouge avec le rôle du Tambour-major dans Woyzeck de Büchner que met en scène →Claude Stratz (1978), V. obtient le diplôme de l’ÉSAD en 1981. À la Comédie, après avoir joué dans trois pièces de Molière réalisées par →André Steiger (1980-81), il travaille avec →Benno Besson (1982-88), interprètant notamment Calmon dans L’Oiseau vert de Gozzi (1982-86), puis à nouveau dans le répertoire moliéresque, Valère dans Le Médecin malgré lui (1985) et Don Alonso dans Don Juan (1987). Au →Nouveau Théâtre de Poche, il est Claudio dans Les Caprices de Marianne de Musset que réalise →Martine Paschoud (1983) et le Régisseur-souffleur dans Sans titre de García Lorca présenté par →Jean-Louis Hourdin (1993). Il retrouve Claude Stratz à la →Comédie de Genève pour incarner le premier ami de Francesco dans Chacun à son idée de Pirandello (1989), puis Marinoni dans Fantasio de Musset (1995), et Benno Besson au →Théâtre Vidy-Lausanne, pour jouer Scabeau dans Mille francs de récompense de Victor Hugo (1990). Silhouette longiligne et voix grave, il tient souvent des rôles d’aristocrates, de gradés distingués à la manière du Sergent Fairchild dans Homme pour homme de →Bertolt Brecht que monte Benno Besson à la Comédie (1988), ou de valets stylés comme Alain dans L’École des femmes de Molière réalisée par →Philippe Mentha au →Théâtre Kléber-Méleau (1992) et Nestor dans Les Bijoux de la Castafiore d’Hergé présentés par →Dominique Catton au →Théâtre Am Stram Gram (29.9.2001), repris en France et en Belgique (2002-03). Au Centre culturel suisse à Paris, il donne le monologue de →Gilbert Pingeon Adolphe ou l’Inconstant sous la conduite de Brigitte Raul (1989); avec elle, il fonde le Groupe Eugène-Marie, compagnie qu’il met en scène dans L’Homme, la bête et la vertu de Pirandello (1996) et Foi, amour, espérance d’Horváth (1997) au →Théâtre du Loup, puis dans Le Bonheur des autres de Michael Frayn au →Théâtre du Grütli (2000) et Les Affaires sont les affaires d’Octave Mirbeau au →Théâtre de l’Orangerie (2003).



Autrice: Sophie Sallin



Source:

Sallin, Sophie: Claude Vuillemin, in: Kotte, Andreas (Ed.): Dictionnaire du théâtre en Suisse, Chronos Verlag Zurich 2005, vol. 3, p. 2033.