Denis de Rougemont

Aus Theaterlexikon
Wechseln zu: Navigation, Suche

*  8.9.1906 Couvet NE, † 6.12.1985 Genève.

Licencié ès lettres de l’Université de Neuchâtel, R. s’établit à Paris en 1930 et s’engage dans les mouvements personnalistes. Cofondateur des revues Esprit (1932), L’Ordre nouveau (1933) et Hic et Nunc inspirée de Karl Barth (1932), il collabore à de nombreux autres périodiques, dont la Nouvelle revue française. Il publie notamment Politique de la Personne (1934), manifeste de l’engagement des intellectuels, et Penser avec les mains (1936) qui exprime le divorce de la culture et de l’action. En 1939 paraît son maître ouvrage, L’Amour et l’Occident, thèse sur l’origine historique et spirituelle de la conscience poétique et amoureuse de l’Occident chrétien. Mobilisé dans l’armée suisse, il publie Mission ou démission de la Suisse (1940) et fonde en 1940 la Ligue du Gothard, l’une des premières manifestations de l’esprit de résistance européen. À la demande de l’Institut neuchâtelois, il compose en 1938 une légende dramatique, Nicolas de Flue, mise en musique par →Arthur Honegger. Celle-ci devait être mise en scène par →Jean Kiehl aux Journées neuchâteloises de l’Exposition nationale de Zurich de 1939, mais le début des hostilités ajourne la représentation. Le texte, édité en 1939, est lu en public notamment en 1940 par Jean Kiehl à Neuchâtel, sur invitation de la Ligue du Gothard. La première représentation scénique est réalisée par Jean Kiehl le 31 mai 1941 à la place du Port à Neuchâtel, à l’occasion du 650e anniversaire de la Confédération, sous la direction de Charles Faller pour la partie musicale. Par la figure de Nicolas de Flue qui, par fidélité à Dieu, sacrifie tout au salut d’une communauté en péril, l’auteur entend éveiller la conscience helvétique. L’œuvre a depuis lors été fréquemment reprise sous sa forme abrégée dite version de concert, notamment en 1950, sous la direction de Louis Duvet au Victoria-Hall de Genève et en 1991 au Palais des Congrès de Bienne, dirigée par François Pantillon.

Bibliographie

  • Bruno Ackermann, R. Une biographie intellectuelle, Genève, Labor et Fides, 1996, avec bibliographie.

Archives

  • Bibliothèque publique et universitaire, Neuchâtel;
  • Archives du Centre européen de la Culture, Genève.


Auteur: Bruno Ackermann



Source:

Ackermann, Bruno: Denis de Rougemont, in: Kotte, Andreas (Ed.): Dictionnaire du théâtre en Suisse, Chronos Verlag Zurich 2005, vol. 3, p. 1535–1536.

Normdaten