Doris Vuilleumier

Aus Theaterlexikon
Wechseln zu: Navigation, Suche

* 14.8.1957 Bienne BE. ∞ 20.9.1975 Guy Delafontaine, comédien.

Après la maturité à Bienne, V. entre à l’Institut supérieur des arts du spectacle à Bru­xelles (1976/77), puis rejoint l’École profession­nelle du Ballet contemporain Karmen Larumbe à Bru­xelles (1977-81) et se rend à New York pour étu­dier au Nikolais-Louis Dance Laboratory (1983). À Paris, elle effectue des stages auprès de Carolyn Carlson et de Larrio Ekson (1984). De retour en Suisse, elle travaille pour le →Théâtre Populaire Romand, et fonde sa propre compagnie de danse. Influencée par le travail des chorégraphes et pédagogues américains Alwin Nikolais, Murray Louis et Carolyn Carlson, elle utilise un langage fortement théâtralisé pour travailler en premier lieu le solo, forme chorégraphique à laquelle elle revient toujours, puis la pièce de groupe, dont certaines s’adressent aux enfants. Elle réalise entre autres Musique, solitude: expérience n°1 à Bienne (1982), Promenade solo finaliste du →Concours international de chorégraphie de Nyon (1982), Sculptures à l’→Octogone de Pully (1986), Camille ou la Constante référence à l’→Arsenic à Lausanne (1989), Soli à deux à Paris (1990), Paysages avec lune, en hommage à Paul Klee à l’Arsenic (1990), Cube et noyau de pêche au →Petit Théâtre de Lausanne (1991), Histoires d’amour au Moulin à danse à Lausanne (1993), Les Oreilles de Victor au Petit Théâtre (1994), Explosante-fixe au →Théâtre Sévelin 36 (1995), Bach danse ou le temps des promenades à l’Arsenic (1997), puis à Yverdon-les-Bains Bleu outremer au →Théâtre de l’Échandole (1998) et Étrange au →Théâtre Benno Besson (2000), Leçon d’humilité à Renens (2003). De 1989 à 1994, elle préside l’Association suisse des danseurs et chorégraphes (AsuDaC). Elle représente la Suisse à l’International Choreographer Workshop, lors de l’American Dance Festival aux États-Unis (1993).



Autrice: Lisa De Rycke



Source:

De Rycke, Lisa: Doris Vuilleumier, in: Kotte, Andreas (Ed.): Dictionnaire du théâtre en Suisse, Chronos Verlag Zurich 2005, vol. 3, p. 2034.