Eörs Kisfaludy

Aus Theaterlexikon
Wechseln zu: Navigation, Suche

*  12.2.1948 Budapest (H).

K. suit dès 1964 les cours de →Paul Pasquier à l’→ÉRAD et, avant même d’en recevoir le diplôme (1967), il joue au →Centre Dramatique Romand dans plusieurs pièces de Molière mises en scène par Pasquier: il est Julien dans Les Femmes savantes (1966), la Merluche dans L’Avare (1967) et apparaît aussi dans Le Bourgeois gentilhomme (1968/69). Au →Théâtre du Jorat à Mézières, il interprète Cambio dans La Mégère apprivoisée de Shakespeare que réalise Jean Meyer (1969). Puis il part en Afrique et au Congo-Kinshasa, enseigne au Conservatoire de Kinshasa (1969/70), où il monte avec ses élèves Le Jeu des vivants, présenté au Festival international de théâtre de Nancy (1970). De retour en Suisse, il est Beer dans Le Procès du cerfeuil d’→Adolf Muschg créé en français par →Charles Apothéloz aux →Faux-Nez à Lausanne (20.10.1971). Au →Nouveau Théâtre de Poche à Genève, il joue le Violoniste dans L’Abattoir de Mrożek réalisé par Dominique Lambert (5.2.1974). Il participe ensuite avec l’Orbe Théâtre-Paris d’Irène Lambert et Jean-Philippe Guerlais à des spectacles construits sur des textes littéraires, dont D’un Céline, l’autre, présenté au Festival de Nancy (1980); avec cette compagnie, il est la Créature dans Frankenstein adapté de Mary Shelley par Jean-Philippe Guerlais et le metteur en scène Pip Simmons, spectacle réalisé à Bourges et au →Théâtre Vidy-Lausanne (1989). Il travaille ensuite avec →Jean Chollet au Théâtre du Jorat; il joue Juan de Coloma et Rodrigo dans Christophe Colomb de Jean Chollet (1992) et tient des rôles comiques comme Arlequin dans Le Menteur de Goldoni (1993) et Sganarelle dans Dom Juan de Molière (1995), puis il est Crittin dans Farinet de →Charles Ferdinand Ramuz (1996) et a le rôle-titre dans Zorba de Nikos Kazantzaki (1997). Récitant dans plusieurs œuvres de compositeurs comme →Arthur Honegger, il interprète aussi Moïse dans Le Buisson ardent de →Géo H. Blanc et →Heinrich Sutermeister dirigé par →Robert Mermoud au Théâtre du Jorat (1990). Il anime à la Radio Suisse Romande les émissions musicales Climat et Histoire d’entendre (1985-90).



Auteur: Yvan Cuche



Source:

Cuche, Yvan: Eörs Kisfaludy, in: Kotte, Andreas (Ed.): Dictionnaire du théâtre en Suisse, Chronos Verlag Zurich 2005, vol. 2, p. 993.