Eugène Ponti

Aus Theaterlexikon
Wechseln zu: Navigation, Suche

*  20.6.1897 Genève, †  19.1.1976 Paris (F).

D’abord élève à l’Institut →Jaques-Dalcroze, P. entre pour la saison 1921/22 comme comédien dans la troupe de →Georges et →Ludmilla Pitoëff à Genève et la suit à Paris (1922-26). Il joue avec eux à la Comédie des Champs-Élysées, dirigée par Jacques Hébertot, et crée en français le Jeune premier de Six personnages en quête d’auteur (10.4.1923), Ordulf (Momo) dans Henri IV (3.1.1925), l’Autre vieil ami dans Comme ceci (ou comme ça) (12.5.1926), de Luigi Pirandello ainsi que Bertrand dans Sainte Jeanne de G. B. Shaw (28.4.1925). Il se découvre alors un goût pour la danse et suit les cours de Gustave Ricaux, danseur étoile et professeur à l’Opéra de Paris. La Comédie des Champs-Élysées lui consacre un Vendredi de la danse en 1923, et peu à peu, il se fait remarquer en tenant les premiers rôles du répertoire de l’Opéra, notamment sous l’autorité de Serge Lifar. Il quitte l’Opéra en 1951 et dispense par la suite des cours de ballet classique dans un studio à Paris, ville qu’il ne quitte plus.



Autrice: Anne Davier



Source:

Davier, Anne: Eugène Ponti, in: Kotte, Andreas (Ed.): Dictionnaire du théâtre en Suisse, Chronos Verlag Zurich 2005, vol. 2, p. 1424.