Fabienne Guelpa

Aus Theaterlexikon
Wechseln zu: Navigation, Suche

*  28.7.1951 Annemasse (F).

Diplômée de l’→ÉSAD (1981), G. participe durant ses études aux travaux d’aménagement et aux premiers spectacles du →Théâtre Kléber-Méleau. Elle y joue notamment Natacha dans Les Trois Sœurs de Tchekhov (1979) et Mme Pernelle dans Tartuffe de Molière (1980), deux mises en scène de →Philippe Mentha. À Genève, elle est l’Électrice dans Le Prince de Hombourg de Kleist réalisé par →Claude Stratz à la →Comédie (1980) et l’une des Choreutes dans Médéa de Jean Vauthier que →Gisèle Sallin présente au Bout-du-Monde (1982). Sous la direction de →Marcel Robert, elle joue à la Cour des Miracles Nell dans Fin de partie de Beckett (1982), puis la Vierge Marie dans Le Concile d’Amour de Panizza (1983). Elle poursuit de même, alternant les rôles lumineux et les personnages travaillés par le temps qui passe. Ainsi par exemple, elle crée en français pour →Pierre Bauer, au →Nouveau Théâtre de Poche, le rôle de Sarah la juive dans Messiah de Martin Sherman (3.4.1984), puis au →Centre Dramatique de Lausanne (CDL), elle est la veuve Quin dans Le Baladin du monde occidental de Synge (1985). Au →Théâtre Am Stram Gram, elle interprète la Miséricordieuse Vierge ­Marie dans Le Testament du chien d’Ariano Suassuna mis en scène par →Dominique Catton (1986), et pour Jean Brassat, elle incarne l’Andromaque de Racine au →Théâtre Saint-Gervais (1986). À Kléber-Méleau, elle joue Anna, la femme du pasteur dans Maître Puntila et son valet Matti de →Bertolt Brecht pour Philippe Mentha (1990), puis pour Bruce Myers, la veuve O’Flinn dans Le Puits aux saints de Synge (1992). Elle incarne ensuite Lechy Elbernon, l’actrice dans L’Échange de Claudel monté par →Claude Vuillemin à la Bell’ Usine (1990). Elle tient le rôle-titre dans Lady Strass d’Eduardo Manet que met en scène Roger Burckhardt au →Caveau à Genève (1992). Elle crée le rôle de Mireille, la mère, dans Jardin d’hiver de →René Zahnd réalisé par →Gianni Schneider au →Théâtre 2.21 (17.1.1995) alors qu’au →Théâtre du Grütli, elle joue Sarah dans L’Amant de Pinter que met en scène →Philippe Lüscher (1996). Au →Théâtre de Carouge-Atelier de Genève sous la direction de →Georges Wod, elle incarne entre autres Angustias dans La Maison de Bernarda de García Lorca (1997), Tisbé dans Angelo tyran de Padoue de Victor Hugo (1998), Dorimène dans Le Bourgeois gentilhomme de Molière (1999-2000), Hermione dans Andromaque de Racine et le Coryphée dans L’Assemblée des femmes d’Aristophane (2000). Puis sur cette même scène, elle est Émilie, la poétesse fantasque de L’Ami riche de →Matthias Zschokke mis en scène par →Michel Kullmann (2003).



Auteur: Joël Aguet



Source:

Aguet, Joël: Fabienne Guelpa, in: Kotte, Andreas (Ed.): Dictionnaire du théâtre en Suisse, Chronos Verlag Zurich 2005, vol. 1, p. 766.