Festival de danse contemporaine de Vernier, Vernier GE

Aus Theaterlexikon
Wechseln zu: Navigation, Suche

Manifestation chorégraphique printanière (1983-93)

À l’initiative de la conseillère artistique Catherine Dupré-Le Saint, du maire Fulvio Moruzzi et d’Annette Girardot responsable du service culturel, le F. est inauguré au printemps 1983, avec ateliers et animations de rue, afin de promouvoir dans toute sa diversité la danse contemporaine, alors en pleine effervescence, en Europe et en France en particulier. Une centaine de chorégraphes internationaux viennent se produire sur la scène communale de Vernier. Parmi les chorégraphes suisses accueillis, notons →Christian Mattis et →Noemi Lapzeson en 1984, →CH-Tanztheater en 1986, Sinopia d’→Étienne Frey en 1988, →Myriam Naisy avec Echoes en 1990, →Laura Tanner qui présente Octonnaire en 1988 et Sad Eyed Lady... en 1991, →Fabienne Berger, →Fabienne Abramovich pour Le Bleu dans le ciel en 1992. Le festival sert également de tremplin aux jeunes chorégraphes du Ballet du →Grand Théâtre de Genève, Genève GE, au →Ballet junior, à Gabrielle Renaud, Claire Graf, et →Philippe Saire qui présente son solo Paresseux vertiges en 1987. Le F. offre un prix au →Concours international de chorégraphie de Nyon. Suite à un changement de sensibilité politique, la commune de Vernier met un terme au festival.



Auteur: Lisa De Rycke



Source:

De Rycke, Lisa: Festival de danse contemporaine de Vernier, Vernier GE, in: Kotte, Andreas (Ed.): Dictionnaire du théâtre en Suisse, Chronos Verlag Zurich 2005, vol. 1, p. 578.