Foofwa d’Imobilité

Aus Theaterlexikon
Wechseln zu: Navigation, Suche

*  24.3.1969 Genève. De son vrai nom Frédéric Gafner, fils de →Beatriz Consuelo et de Claude Gafner, soliste au Ballet du →Grand Théâtre de Genève, Genève GE.

De 1977 à 1987, il étudie sous la direction de sa mère à l’École de Danse de Genève et au sein du →Ballet junior qui lui est rattaché. Il rejoint le Stuttgart Ballett dirigé alors par Marcia Haydée (1987-90), puis à New York l’école de danse de Merce Cunningham qui l’engage dans sa compagnie en 1991. Il devient peu à peu l’une des figures marquantes de cette troupe dont il interprète quatorze nouvelles pièces, parmi lesquelles Enter (1992) et Scenario (1997). En 1996, Frédéric Gafner change de nom et se fait désormais appeler Foofwa d’Imobilité. En 1998, F. décide de reprendre sa liberté alors que la critique voyait en lui le représentant d’une nouvelle génération cunninghamienne. Il reste toutefois danseur invité pour les représentations d’Ocean (spectacle réalisé à Bruxelles au Cirque Royal en avril 1996), fait unique dans l’histoire de la compagnie. Parallèlement à son travail d’interprète, il développe une recherche artistique propre et présente des solos multimédia tels que Maximax, au Holland Dance Festival (1998) ou Terpsicorp (1999) et Descendansce (2000), deux solos qu’il chorégraphie, interprète et tourne en Suisse, en France, en Allemagne et aux États-Unis. L’artiste a glané de nombreux prix, dont le prix professionnel du →Prix de Lausanne (1987) et le Bessie Award de New York en 1995, pour son parcours au sein de la compagnie de Merce Cunningham.



Autrice: Sylvie Zaech



Source:

Zaech, Sylvie: Foofwa d'Imobilité, in: Kotte, Andreas (Ed.): Dictionnaire du théâtre en Suisse, Chronos Verlag Zurich 2005, vol. 1, p. 614.