Gérald Bloch

Aus Theaterlexikon
Wechseln zu: Navigation, Suche

*  17.6.1942 Lausanne VD.

Après des débuts en amateur avec Belles-Lettres de Lausanne et Les Baladins de Vevey, il se forme à l’→ÉRAD à Lausanne, dont il obtient le diplôme en 1965. Durant ses études, il crée déjà en français le personnage de Phylée dans Hercule et les écuries d’Augias de →Friedrich Dürrenmatt, mis en scène par →Charles Apothéloz au →Théâtre de Vidy (24.10.1964). Il joue ensuite jusqu’en 1974 dans une quinzaine de pièces du →Centre Dramatique Romand (CDR) à Lausanne et en tournée en Suisse romande, Suisse alémanique, au Tessin, en France et au Canada. Il tient notamment le rôle de Jojo dans 6e étage d’→Alfred Gehri que met en scène →Paul-Henri Wild (1966), puis est Édouard Webb dans Notre petite ville de Thornton Wilder réalisée par →Gilbert Divorne (1966) et enfin Mockinpott dans Comment Monsieur Mockinpott fut libéré de ses tourments de Peter Weiss mis en scène par Apothéloz au →Théâtre Municipal de Lausanne (10.6.1970). Il participe au travail d’animation théâtrale scolaire mise sur pied par le CDR dans les écoles vaudoises. En 1968/69, il fait partie de la première équipe du Théâtre Création d’→Alain Knapp, joue dans la création collective Les Bobacs et aussi dans des productions genevoises comme La Belle Hélène d’Offenbach au →Grand Théâtre (1966), Histoire de rire de Salacrou à la →Comédie, ou Intermezzo de Giraudoux mis en scène au →Nouveau Théâtre de Poche, Genève GE par →Richard Vachoux (1967). Il enregistre une centaine de pièces radiophoniques à la Radio Suisse Romande (RSR) et de nombreuses dramatiques télévisées (TSR), notamment La Version Browning de Terence Rattigan réalisée par Raymond Barrat (1966). Dès 1976, il produit à la RSR des pièces classiques et contemporaines, et présente de nombreuses émissions sur des personnalités du monde théâtral. Il enseigne l’histoire du théâtre à la →SPAD (1976-2003).



Autrice: Luisa Campanile



Source:

Campanile, Luisa:Gérald Bloch, in: Kotte, Andreas (Ed.): Dictionnaire du théâtre en Suisse, Chronos Verlag Zurich 2005, vol. 1, p. 220.