Georges Brasey

Aus Theaterlexikon
Wechseln zu: Navigation, Suche

*  31.7.1960 Fossano (I).

Après une enfance en Italie, B. arrive en Suisse en 1972 et termine ses études de lettres à Lausanne par un mémoire de licence sur →Paul Pasquier (1988). En parallèle, il se forme à l’→ATT de →Jacques Gardel (1985-88) et participe à plusieurs spectacles de l’ATT. Il joue ainsi, entre autres, Tirésias dans Les Bacchantes d’après Euripide au parc Mon-Repos (1987). Il incarne ensuite Maurice dans Bourg-St-Maurice de →Fernand Chavannes réalisé par Joël Aguet à la Salle des Bergières (1987). Puis il rejoint le Théâtre a et →Dominique Meyer pour lequel il joue dans plusieurs spectacles (1988-93): il est notamment le voyageur D dans Le Drame des constructeurs d’Henri Michaux au →Festival de la Cité, Lausanne VD (1988), le Docteur dans Woyzeck de Büchner à l’→Octogone de Pully (1988), Calaïs dans La Conquête de la Toison d’or d’après Apollonios de Rhodes à l’→Arsenic (1989), puis il donne le monologue de Serge Valletti Souvenirs assassins à la Cité du Théâtre (1991) qu’il reprend au →Théâtre Sévelin 36, Lausanne VD (1997). Au cours de la saison 1989/90, il travaille avec le Groupe Opéra Théâtre à Bruxelles et joue le Berger dans La Farce de Maistre Pathelin. Il participe ensuite à A6Roc de →Maurice Béjart au →Théâtre Vidy-Lausanne, Lausanne VD (21.4.1992), puis fonde avec →Miguel Quebatte le Théâtre Z pour réaliser à l’Arsenic Moscou-Pétouchki tiré du roman de Venedikt Erofeiev et y joue Vénia le personnage principal. Pour →Denis Maillefer à l’Arsenic, il tient divers rôles de policiers dans Roberto Zucco de Koltès (1995), celui du prédicateur dans Léonce et Léna de Büchner (1996) et Lopakhine dans La Cerisaie de Tchekhov (1998). Il est Pierre Lannes dans L’Amante anglaise de Duras que réalise Denise Carla Haas à la →Grange de Dorigny (1999) et un médecin de Comment ça va Zassetski? réalisé d’après Louria par →Michel Voïta, notamment à Vidy (2000). Pour →Philippe Mentha, il est le Bachelier Zierau dans Le Prince Tandi de Lenz au →Théâtre Kléber-Méleau, Renens VD (2002). En 1994, il met en scène L’Ombre du zèbre de →Michel Bühler avec le →Théâtre Tel Quel, Lausanne VD (15.11.1994) et fonde ensuite la compagnie Krajewski avec laquelle il met en scène au Théâtre 2.21, entre autres, Pour solde de tout compte d’après Douchka Doumier (9.10.2001).



Autrice: Claude-Anne Borgeaud



Source:

Borgeaud, Claude-Anne: Georges Brasey, in: Kotte, Andreas (Ed.): Dictionnaire du théâtre en Suisse, Chronos Verlag Zurich 2005, vol. 1, p. 261.