Gilles Cachemaille

Aus Theaterlexikon
Wechseln zu: Navigation, Suche

*  25.11.1951 Orbe VD.

Parallèlement au métier d’instituteur, C. étudie le chant avec →Juliette Bise au Conservatoire de Fribourg puis au Conservatoire de Lausanne où il obtient en 1980 une licence de concert avec félicitations du jury. Il se produit en public dès 1978 et sa carrière de baryton-basse prend de l’essor en 1982, lorsqu’il remporte le premier prix de mélodie française, le prix d’art lyrique et le prix Mozart au Concours international de chant de Paris. Il est engagé à l’Opéra de Lyon (1982-84). À l’→Opéra de Lausanne, Lausanne VD, il interprète dans le répertoire mozartien Guglielmo dans Così fan tutte, Figaro dans Les Noces de Figaro, Papageno dans La Flûte enchantée, et chante aussi le Maître de musique dans Ariadne auf Naxos de Richard Strauss et Belcore dans L’Élixir d’amour de Donizetti. En 1985, il remporte le grand prix d’art lyrique de l’Association des amis de l’Opéra de Monte-Carlo et, la même année, il est engagé par Herbert von Karajan pour incarner le rôle de Moralès dans Carmen de Bizet au Festival de Salzbourg et à la Philarmonie de Berlin. Sollicité comme artiste lyrique, appelé à se produire sur les plus grandes scènes du monde, il est aussi renommé comme concertiste. Possédant un vaste répertoire, il se distingue dans l’interprétation des œuvres de Mozart et de la musique française des XIXe et XXe siècles, pour lesquelles les plus grands chefs d’orchestre font appel à lui. Dans l’œuvre de Mozart, il tient le rôle de Figaro dans Les Noces de Figaro et celui de Leporello dans Don Giovanni avant de tenir le rôle-titre. Il incarne aussi Apollon dans Alceste et Oreste dans Iphigénie en Tauride, deux opéras de Gluck, le rôle-titre dans Orfeo et Ottone dans Le Couronnement de Poppée, deux œuvres de Monteverdi, et joue Lescaut dans Manon de Massenet, le Gouverneur dans Le Comte Ory de Rossini et Eugène Onéguine dans l’opéra éponyme de Tchaïkovski. Au →Grand Théâtre de Genève, Genève GE, il crée le rôle de Thomas dans La Forêt de →Rolf Liebermann (8.4.1987). De son abondante discographie, on peut retenir notamment les enregistrements mozartiens dirigés par →Niklaus Harnoncourt et sa participation, dans le rôle de Merlin, au premier enregistrement mondial du Roi Arthus d’Ernest Chausson. Depuis 1999, il enseigne le chant dans les classes supérieures du Conservatoire de musique de Genève.



Auteur: Jacques Tchamkerten



Source:

Tchamkerten, Jacques: Gilles Cachemaille, in: Kotte, Andreas (Ed.): Dictionnaire du théâtre en Suisse, Chronos Verlag Zurich 2005, vol. 1, p. 324–325.