Gilles Thibault

Aus Theaterlexikon
Wechseln zu: Navigation, Suche

*  28.5.1946 Genève. De son vrai nom Thibault Fillion. Fils de →Daniel W. Fillion.

Après un apprentissage de technicien dentiste, T. devient élève libre de l’→ÉRAD dont il obtient le diplôme en 1970. En 1968, il fonde avec Yves Mahieu et Domingos Semedo le →Théâtre Les Trois Coups qui présente principalement un répertoire contem­porain. Pour Semedo, il joue notamment un des deux échappés du Stalag dans Le Couteau de Jacques Perret (1968), Edmund Tyrone, le fils cadet dans Long voyage vers la nuit d’O’Neill (1976), l’homme de main Seamus McCann dans L’Anniversaire de Pinter (1981) et le jeune Bertrand dans Naïves hirondelles de Dubillard (1982); il crée aussi le monologue Le Calendrier de →Gil Pidoux (19.3.1979). Sous la direction d’→Alex Freihart en 1973, il présente en français au →Théâtre Bienne-Soleure le monologue aux multiples figures Eiderland de Roger-Louis Junod, puis au →Théâtre de Vidy, à Lausanne, il interprète le vieux professeur de La Coupole de St-Pierre d’→Anne Cuneo. Régulièrement, il collabore avec les →Artistes Associés de Lausanne (1970-87). Il débute par le rôle du Lieutenant Martin dans La Reine morte de Montherlant mise en scène par Daniel Fillion (1971), puis tient quelques rôles d’agents de police comme dans Le Dindon de Feydeau réalisé par →Paul-Henry Wild (1972). Il interprète ensuite de nombreux rôles de fils un peu malfrats comme Irving Leibowitz dans Le Jour où le pape fut kidnappé de João Bethencourt monté par Gil Pidoux (1978) ou Tom dans Du vent dans les branches de sassafras d’Obaldia mis en scène par →Jean Bruno (1979). Sous la direction de →Gérard Carrat, il compose la Comtesse Chiarelli d’Adda dans Caviar ou lentilles de Scarnicci et Tarabusi (1986/87). Pour Gil Pidoux, il est Warnery dans Davel de Maurice Constançon aux →Arènes d’Avenches (1978), puis François, le fils rebelle du Silence de la terre de →Samuel Chevallier au →Théâtre du Jorat à Mézières (1980). Au Centre Dramatique Chablais-Riviera, il joue notamment Valère dans Le Médecin malgré lui de Molière réalisé par →Jean-Luc Borgeat (1985). Puis, sous la direction de →Jean-Philippe Weiss, il incarne Dimitri Dimitrievitch Gourov dans La Dame au petit chien de Tchekhov (1990), spectacle plusieurs fois repris et présenté en France et en Russie, Cornudet dans Boule de suif d’après Maupassant (1995) et Ram dans Le Marteau de Pidoux (7.3.1996). Il interprète ensuite Esteban, le père de Laurencia dans Le Village en flammes de Fassbinder monté par →Domenico Carli à la →Grange de Dorigny (1996). Depuis 1987, il travaille régulièrement avec la →Compagnie de la Marelle. Dès 1970, il joue dans de nombreuses pièces radiophoniques pour la Radio Suisse Romande. À la télévision, pour Antoine Plantevin, il est le Syndic de La Beauté sur la terre d’après →Charles Ferdinand Ramuz (1999).



Autrice: Mouna Chercher



Source:

Chercher, Mouna: Gilles Thibault, in: Kotte, Andreas (Ed.): Dictionnaire du théâtre en Suisse, Chronos Verlag Zurich 2005, vol. 3, p. 1941, voir p. 1941.