Hermine

Aus Theaterlexikon
Wechseln zu: Navigation, Suche

*  25.3.1899 Genève, † 4.8.1987 Thonex GE. De son vrai nom Hermine Maria Bohnenblust-Hornung.

Elle joue dans les revues du →Casino-Théâtre de Genève (1930-51, 1957-62) un personnage de vieille commère genevoise, d’abord avec le sobriquet de Mère Grenus puis de Maâme Gnâgnu dès 1936. Elle débute dans la troupe du Casino-Théâtre dans le rôle de l’accorte chambrière de La Mouche espagnole d’André de Lorde (1929) et y tient de même le rôle comique d’Emma dans Le Millionnaire de Georges Oltramare et Alfred Poulin (6.2.1931). Très tôt, elle interprète principalement les vieilles filles revêches, bonnes du curé ou les baronnes à la moralité empoisonnante. Elle crée notamment le personnage de Clémentine, la dévouée sœur de Paul dans Le Nouveau Roman de Paul et Virginie de →Charlie Gerval et →Alfred Penay (1.10.1937), pièce d’abord diffusée sur les ondes de Radio-Genève (1937/38). Elle tient le même rôle dans Ménage d’automne suite de la précédente imaginée par les mêmes auteurs (12.4.1939). Elle reste un vrai pilier du Casino, où elle crée entre autres la concierge Amélie dans Et ta sœur! d’→Alfred Gehri (26.1.1951). Après une pause de cinq ans (1951-56), elle y revient pour cinq saisons (1956-61), puis prend sa retraite.



Auteur: Joël Aguet



Source:

Aguet, Joël: Hermine, in: Kotte, Andreas (Ed.): Dictionnaire du théâtre en Suisse, Chronos Verlag Zurich 2005, vol. 2, p. 830.

Normdaten