Hugues Gall

Aus Theaterlexikon
Wechseln zu: Navigation, Suche

* 18.3.1940 Honfleur (F).

Après une enfance à Lausanne, G. accomplit à Paris des études de lettres et de sciences politiques. En 1968, il est nommé au Ministère de l’éducation nationale où il s’occupe des enseignements artistiques. Il est aussi vice-président de la Commission nationale musique et enseignement. L’année suivante, il est nommé secrétaire général de la Réunion des théâtres lyriques nationaux. Dès 1973, il est administrateur-adjoint de l’Opéra de Paris, au côté de →Rolf Liebermann. En 1980, il prend la direction du →Grand Théâtre de Genève, à la suite de Jean-Claude Riber. Il ouvre sa première saison par Don Giovanni de Mozart, avec Ruggiero Raimondi dans le rôle-titre et →Maurice Béjart à la mise en scène. Durant les quinze ans que dure sa direction, il s’efforce de hausser le niveau des productions du Grand Théâtre en imposant de prestigieuses distributions et des réalisations scéniques de haut niveau. Il assure la création de deux œuvres: Il Ritorno di Casanova de Girolamo Arrigo (18.4.1985) et La Forêt de Rolf Liebermann d’après Alexandre Ostrovski (8.4.1987) ; sous sa direction, le Grand Théâtre produit, avec le →Théâtre de Carouge-Atelier de Genève, la première mise en scène lyrique de →François Rochaix, The Turn of the Screw de Britten (1981), et collabore à nouveau une dizaine de fois avec lui et le décorateur →Jean-Claude Maret. Il est aussi à l’origine des débuts à la mise en scène d’opéra des cinéastes →Daniel Schmid (Barbe-Bleue d’Offenbach, 1984) et Claude Goretta (L’Orfeo de Monteverdi, 1985), de →Benno Besson (La Flûte enchantée de Mozart, 1987), de →Matthias Langhoff (Don Giovanni de Mozart, 1991). En 1995, il quitte le Grand Théâtre, pour prendre la direction de l’Opéra national de Paris-Bastille (1995-2004). En France, il est Chevalier de la légion d’honneur, Commandeur des arts et des lettres et membre de l’Académie des beaux-arts. Le Canton de Genève lui accorde la bourgeoisie d’honneur en 1995.



Auteur: Jacques Tchamkerten



Source:

Tchamkerten, Jacques: Hugues Gall, in: Kotte, Andreas (Ed.): Dictionnaire du théâtre en Suisse, Chronos Verlag Zurich 2005, vol. 1, p. 671–672.

Normdaten