Hugues Wanner

Aus Theaterlexikon
Wechseln zu: Navigation, Suche

* 19.10.1907 Lausanne VD, † 29.10.1993 Lausanne VD. De son vrai nom Gustave Wanner. ∞ 1957 →Camille Fournier, comédienne.

Inscrit en Faculté des lettres de l’Université de Lausanne, W. entre dans la société d’étudiants de Belles-Lettres en 1928, et joue dans la théâtrale qui crée cette année-là Vendanges ! Vendanges ! de →Fernand Chavannes (12.12.1928) au →Théâtre Municipal de Lausanne (TML). Par l’entremise de Léon Chancerel qui travaille alors avec Chavannes, il entre au Théâtre de l’Atelier, à Paris, où il tient de petits rôles sous la direction de Charles Dullin, comme dans Le Stratagème des roués de George Farquhar (21.3.1930). Ensuite, il crée notamment le rôle de Charlie Osborn dans La Fleur des pois d’Édouard Bourdet à la Michodière (4.10.1932). Il joue aussi dans la reprise de L’Assaut d’Henry Bernstein au Gymnase (1934-35) et se fait engager par les tournées Karsenty. Pour sa belle prestance, doublée de nonchalance, il est souvent distribué dans des rôles de gentleman, d’officier ou de représentant de l’ordre. De retour en Suisse au début de la guerre, il fait partie de la troupe du TML (1939-45), et y travaille à plusieurs occasions jusqu’en 1952. Durant cette période, il collabore aussi aux dramatiques de Radio-Lausanne et joue notamment le Régent dans Le Quart d’heure vaudois de →Samuel Chevallier (1941-43). Au →Théâtre du Jorat à Mézières, il participe à la création de Charles le Téméraire de →René Morax mis en scène par →Jacques Béranger (27.5.1944). Peu à peu, il renoue des contacts et à partir de 1952, il entame une nouvelle carrière à Paris, où il reprend notamment à la Comédie des Champs-Élysées, dans Siegfried de Giraudoux, le rôle du Général de Fontgeloy qu’y tenait Louis Jouvet (1952-53). Il revient à Lausanne en 1965 pour travailler dans diverses productions du →Centre Dramatique Romand. Au TML, il est notamment Thomas Morgan dans En cause : J. R. Oppenheimer de Kipphardt que met en scène →Philippe Mentha en 1966, Christophe Colomb dans La Muraille de Chine de →Max Frisch créée en français par →Charles Apothéloz (12.4.1967) et le Maréchal du palais dans La Vie de Galilée de →Bertolt Brecht montée par Apothéloz et →Alain Knapp (1967). Pour le cinéma, il participe à une trentaine de films (1930-68), jouant notamment Ledoux dans Manouche, jeunesse d’aujourd’hui réalisé par Fred Surville (1943), le Sénéchal dans La Tour de Nesle d’Abel Gance (1955), le père de Dédé dans La Traversée de Paris de Claude Autant-Lara (1956), un officier à la retraite pour Le Jour et l’Heure de René Clément (1963) et à nouveau le Père dans The Night of the Following Day dirigé par Hubert Cornfield (1968). Malade, il cesse son activité de comédien en 1969.



Autrice: Mouna Chercher



Source:

Chercher, Mouna: Hugues Wanner, in: Kotte, Andreas (Ed.): Dictionnaire du théâtre en Suisse, Chronos Verlag Zurich 2005, vol. 3, p. 2051.