Isabelle Bosson

Aus Theaterlexikon
Wechseln zu: Navigation, Suche

*  11.7.1963 Annemasse (F).

Diplômée de l’→ÉSAD (1986-89), elle débute à la →Comédie de Genève, Genève GE en jouant la première jeune femme dans Chacun à son idée de Pirandello mis en scène par →Claude Stratz (1989). Au →Théâtre du Grütli, Genève GE, elle interprète des rôles de jeunes ingénues comme Ophélie dans Hamlet 1001e de et réalisé par →Cyril Kaiser (19.2.1991), Lena dans P.D.G. de Stig Larsson monté par Frederick Neumann (1992), Christiana, made­moi­selle âge-tendre, dans Le Meilleur du monde de et présenté par →Pascal Rebetez (6.10.1992) et la jeune Irina dans Les Trois Sœurs de Tchekhov que met en scène →Bernard Meister (1993). Au →Théâtre de Carouge-Atelier de Genève, Carouge GE, elle incarne l’Infante de Castille dans Le Cid de Corneille réalisé par Simon Eine (1994). En 1995, elle participe avec →Raoul Pastor et →Séverine Bujard à la fondation du →Théâtre des Amis, à Carouge. Elle y joue dans une douzaine de spectacles, dont trois sous la direction de Pastor: le monologue Orgasme adulte échappé du zoo de Dario Fo et Franca Rame (1996), Après la pluie de Sergi Bebel (2001) et Boudu sauvé des eaux de René Fauchois (2001). Avec →Séverine Bujard, elle est la candide Marcelle dans Des journées entières dans les arbres de Marguerite Duras présenté au →Théâtre Kléber-Méleau, Renens VD, puis à la Comédie (1997), et au Théâtre des Amis elle joue Norine dans L’Affaire de la rue de Lourcine de Labiche (1997), Marianne dans Les Deux Orphelines d’Ennery (1998), Hélène dans Le Chanteur d’opéra de →Frank Wedekind (1999) et la fascinante Hannah de La Nuit de l’iguane de Tennessee Williams présentée d’abord au →Théâtre Benno Besson, à Yverdon-les-Bains (2001). En 1998, elle tient le rôle de Bibi dans Le Bénéfice du doute de et par →Daniel Vouillamoz au Théâtre de La Grenade, à Genève. L’année suivante, elle est Goneril dans Le Roi Lear de Shakespeare monté par →Michel Grobéty au →Théâtre du Jorat à Mézières. Elle interprète F2 dans Comédie de Beckett que met en scène →Philippe Mentha au Théâtre Kléber-Méleau, à Renens (1998), puis une amie dans Vincent et l’amie des personnalités de Robert Musil (2002). À la Comédie de Genève, elle joue dans Figaro divorce d’Horváth que réalise Valentin Rossier (2002). Au Théâtre de Carouge, elle crée en français le rôle de Dina, le personnage féminin de On se marie? oui? non? de Sémione Zlotnikov mis en scène par Joseph Raichelgauz (11.1.2005).



Autrice: Sophie Sallin



Source:

Sallin, Sophie: Isabelle Bosson, in: Kotte, Andreas (Ed.): Dictionnaire du théâtre en Suisse, Chronos Verlag Zurich 2005, vol. 1, p. 250–251.