Jacques Bert

Aus Theaterlexikon
Wechseln zu: Navigation, Suche

*  3.2.1937 Villeneuve VD. De son vrai nom Gilbert Cullens.

Il suit au →Conservatoire de Lausanne les cours de →Paul Pasquier (1953-56) avec lequel il débute sous le nom de Jacques Gilbert notamment dans le chœur d’On ne badine pas avec l’amour de Musset (1954). Il travaille au →Théâtre du Petit-Chêne de →Marcelle de Kenzac (1955-58), où il tient notamment les rôles de l’Officier dans Le Héros et le Soldat (1955) et de Lexy dans Candida, de G. B. Shaw (1956). Il joue ensuite, principalement sous la direction de →Charles Apothéloz, des personnages carrés et solides, comme celui de l’Agent de police pour la création en français de Monsieur Bonhomme et les Incendiaires de →Max Frisch aux →Faux-Nez (17.9.1959), puis au →Théâtre Municipal de Lausanne dans le cadre du →Centre Dramatique Romand (CDR) Jussac dans Les Trois Mousquetaires de Dumas (1959/60), Robert dans Soldats de papier de →Franck Jotterand (10.3.1960), Théodoric dans Romulus le Grand de →Friedrich Dürrenmatt (1960), Astolfe dans La vie est un songe de Calderón (1961), Tybald dans Roméo et Juliette de Shakespeare (1961), Virgile dans Les Vieux-Prés de →Jean-Paul Zimmermann (1962), Hercule dans Hercule et les écuries d’Augias de Dürrenmatt (24.10.1964), Happy, le fils cadet, dans Mort d’un commis voyageur de Miller (1965). Dès 1961, il effectue des régies techniques au CDR avec Charles Apothéloz. En 1963, il est chef de plateau associé à la construction du Théâtre de l’Expo 64, futur →Théâtre Vidy-Lausanne, Lausanne VD. Il collabore à la mise en place de la structure du Centre Dramatique de Lausanne (CDL) en qualité de chef technique (1965-75) et Apothéloz lui délègue la responsabilité des Faux-Nez, qui devient un cabaret où B. programme des spectacles d’humour et de chanson française (1973-89). Il demeure directeur technique sous la direction de →Franck Jotterand (1975-81), et en 1976, il ouvre la Passerelle, petite salle du Théâtre de Vidy. Après l’accident de Jotterand, B. assume avec →Pierre Bauer la direction du CDL (1981-89). Dès 1990, il est consultant en installation de scènes et salles de spectacles et dirige le →Festival de la Cité à Lausanne (1995-2002). Au →Théâtre des Amis, à Carouge, il réalise les décors des premiers spectacles, entre autres pour American Buffalo de David Mamet monté par →Séverine Bujard (1996) ou Les Autres de Jean-Claude Grumberg que présente →Raoul Pastor (1997); il aménage aussi leur nouvelle salle (1998).



Autrice: Denise Carla Haas



Source:

Haas, Denise Carla: Jacques Bert, in: Kotte, Andreas (Ed.): Dictionnaire du théâtre en Suisse, Chronos Verlag Zurich 2005, vol. 1, p. 181.