Jacques Cornu

Aus Theaterlexikon
Wechseln zu: Navigation, Suche

* 28.1.1907 La Chaux-de-Fonds NE, † 24.3.1985 La Chaux-de-Fonds NE.

Comédien amateur au Gymnase, à l’Université de Neuchâtel avec Zofingue et à l’→Art social, C. termine ses études de droit par un doctorat en 1934 et devient avocat-notaire. Substitut du procureur (1942-69) puis président de la Cour de cassation de son canton (1972-80), il est aussi gouverneur du Rotary et reste un défenseur actif de l’horlogerie neuchâteloise. En 1941, il fonde →Les Tréteaux d’Arlequin, dont il est dès lors le metteur en scène principal. Sa maison, la Villa Blanche construite par Le Corbusier, sert de lieu de rencontre et de répétitions. Promoteur efficace du théâtre amateur et des auteurs romands, il est élu président de la →FSSTA en 1959 puis président d’honneur en 1975. Il présente des textes de →Charles Ferdinand Ramuz ou de Nicolet, et crée notamment à La Chaux-de-Fonds, avec le concours de →Greta Prozor, Le Retour de →Jean-Paul Zimmermann (29.10.1942), qui fut son professeur. Il compte par ailleurs une cinquantaine de réalisations, dont Le Testament du Père Leleu de Roger Martin du Gard en 1945, où il tient le rôle du Père, spectacle qu’il reprend en 1968, ainsi que Le Chat noir, opérette parlée, en 1960 et 1962, et présente Ici ou Ailleurs de →Robert Pinget (1970-71), jouant Clope, et encore Oh les beaux jours! de Beckett avec sa femme Edmée (1978). Avec Les Originaux de Voltaire, il signe en 1985 sa dernière mise en scène. Il a publié notamment "Le Théâtre d’amateurs", dans la Revue Neuchâteloise no 34, en 1966, et la plaquette du Quarantième anniversaire des Tréteaux d’Arlequin, 1941-1981 (1981).

Archives

  • Hommage à J. C. (1907-85), film vidéo réalisé par J.-P. Girardin et F. Jeannin, 1987;
  • L’Impartial (27.3.1985);
  • Fonds non inventorié de la Bibliothèque de La Chaux-de-Fonds, transmis en 1999 par M. et Mme Nydegger.


Autrice: Magali Delavelle



Source:

Delavelle, Magali: Jacques Cornu, in: Kotte, Andreas (Ed.): Dictionnaire du théâtre en Suisse, Chronos Verlag Zurich 2005, vol. 1, p. 408.

Normdaten