Jean-Gabriel Chobaz

Aus Theaterlexikon
Wechseln zu: Navigation, Suche

* 9.6.1954 Lausanne VD.

Diplômé de l’→ÉRAD en 1978, C. débute au →Centre Dramatique de Lausanne (CDL) avec le rôle du Greffier dans Volpone de Ben Jonson sous la direction d’→André Steiger (1979), et joue aussi pour lui dans Schweyk dans la Deuxième Guerre mondiale de →Bertolt Brecht (1982). À la →Comédie de Genève, Genève GE, il est le jeune Voïnitzev dans Platonov de Tchekhov mis en scène par →Catherine Eger (1980). À partir de 1981, il met en scène une trentaine de spectacles professionnels, présentés dès 1985 sous le label du Théâtre du Projecteur, la compagnie qu’il fonde alors à Lausanne. Il privilégie le répertoire américain du XXe siècle, et réalise notamment La Ménagerie de verre de Tennessee Williams au →Théâtre du Vide-Poche à Lausanne (1987), Le Baiser de la veuve d’Israel Horovitz au CDL (1989), Qui a peur de Virginia Woolf? d’Albee à l’→Arsenic (1990), Sarah ou le Cri de la langouste de John Murrel à l’→Octogone de Pully (1991), Les Affamés de Shepard à l’Arsenic (1992), L’Indien cherche le Bronx d’Horovitz sous l’Arche du Pont Bessières (2000). Il crée à l’Octogone un triptyque sur la famille de Bavière: Ludwig et Lola de Gemma Salem (19.4.1996), Sous le signe de la Croix de Dominique Vollichard (19.4.1996) et Cent pas et la passerelle d’→Eugène (20.4.1996). Dès 1995, il réalise aussi avec la Compagnie du théâtre musical Sautecroche à Lausanne des spectacles pour jeune public sur des textes de Dominique Vollichard et des chansons de Marion Henchoz à l’Octogone (1995, 1997) et au →Théâtre de Beausobre à Morges (1998). Il joue à nouveau, notamment sous la direction d’→Yves Burnier, à Lausanne en 2000 dans Elle est là de Nathalie Sarraute au →Théâtre 2.21 et dans En cas de meurtre.ch d’après Joyce Carol Oates à l’Espace Têtard, puis en 2001, il est Narcisse dans Britannicus de Racine, spectacle qui ouvre le Théâtre du Moulin-Neuf à Aigle. Il fait partie du collectif de metteurs en scène lausannois Pull off.



Autrice: Claude-Anne Borgeaud



Source:

Borgeaud, Claude-Anne: Jean-Gabriel Chobaz, in: Kotte, Andreas (Ed.): Dictionnaire du théâtre en Suisse, Chronos Verlag Zurich 2005, vol. 1, p. 380–381.

Normdaten