Jean-Pierre Amiel

Aus Theaterlexikon
Wechseln zu: Navigation, Suche

* 9.4.1948 Aarau AG.

A. grandit au Maroc et dans divers pays d’Afrique. Dès sa jeunesse, il suit des cours d’expression théâtrale, est influencé par les danses africaines et l’art du masque. Arrivé en Suisse, à Lausanne, à l’âge de 18 ans, il devient l’élève de →Paul Pasquier, puis pour trouver un style plus corporel, il étudie la danse classique avec →Simone Suter, et à Paris la danse moderne avec Karine Wahner. Il apprend le mime avec Marcel Marceau (1970-72), Étienne Decroux, et à Prague avec Ladislav Fialka. En Tchécoslovaquie, il s’initie aussi à l’art de la marionnette avec Jiri Trnka. Dans ses spectacles, il s’appuie sur ces divers arts scéniques, et croise les différentes traditions européennes avec les cultures d’Afrique, du Vietnam ou du Cambodge où il séjourne souvent. Parmi ses réalisations, on retient Un jour la terre (1988), Ulysse, Ulysse (1990), Spirale (1993). En 1997, il présente La Belle et la Bête, qu’il tourne en Suisse romande puis, en version bilingue, en Suisse allemande et en Allemagne (1999/2000). Il poursuit un travail pédagogique, cherchant à développer chez les enfants et adolescents la création artistique par le biais de l’expression corporelle. En France, il fonde ainsi, en 1986, au Fort de Tour Neville du Havre, la Compagnie Amiel-Théâtre du corps. La même année, il ouvre un atelier d’art dramatique dans le cadre du Centre culturel français de Pointe-Noire au Congo, dont il assure la direction artistique, faisant construire un espace approprié avec du matériel récupéré dans divers théâtres d’Europe. En Suisse, l’Aiglon College de Villars organise chaque année depuis 1974 un stage sous sa direction accueillant une cinquantaine de jeunes pour divers ateliers de mime, théâtre, jeu burlesque, danse africaine, percussion, voix, arts du cirque. Comme principales distinctions, il a reçu en 1988 le premier prix au Festival d’Édimbourg, en 1990 la médaille d’or au Festival de Belgrade, en 1993 le prix du Public au Festival de théâtre de Séoul.



Autrice: Claude-Anne Borgeaud



Source:

Borgeaud, Claude-Anne: Jean-Pierre Amiel, in: Kotte, Andreas (Ed.): Dictionnaire du théâtre en Suisse, Chronos Verlag Zurich 2005, vol. 1, p. 45–46.

Normdaten