Jean-Pol Reimers

Aus Theaterlexikon
Wechseln zu: Navigation, Suche

*  8.1.1921 Genève, †  6.1.1993 Genève.

Neveu du sculpteur Léon Perrin. Après le diplôme de l’École des Arts industriels (actuellement décoratifs), en section publicité (1937-40), il est mobilisé. Après la guerre, il voyage en France et recommence à dessiner et à peindre. Il se consacre aussi à différents travaux d’illustration, notamment pour Les Cahiers de la saison. Il accomplit un important périple en Afrique (1950-53) et dès son retour, il réalise décors et costumes pour plusieurs spectacles. Au Théâtre de la Cour Saint-Pierre à Genève, il signe décors et maquettes de costumes pour le Mariage forcé de Molière mis en scène par Alfred Roulet (1948/49), avec quelques comédiens du Grenier de Toulouse, dont Simone Turck, qui le sollicite pour les décors et les costumes du Mariage de Figaro de Beaumarchais qu’elle met en scène en 1957. Pour ce théâtre, il réalise aussi décors et costumes de L’Illusion comique de Corneille, en 1949, La Vie est un songe de Calderón en 1955, Antigone de Sophocle en 1958 et Électre d’Euripide en 1959 au Théâtre grec de l’École internationale de Genève. En 1958, il dessine les chars et les trophées du cortège pour le bimillénaire de la Ville de Nyon, et dans les années soixante, il devient un des décorateurs attitrés des Fêtes de Genève, dont il dessine aussi les affiches. Dès 1969, après un voyage dans l’océan Indien, il s’installe à Carouge et réalise la décoration de plusieurs ensembles architecturaux genevois, dont celui de La Tourelle au Petit-Saconnex et les vitraux de la chapelle de l’aéroport de Cointrin. Il signe aussi les décors d’Herminie de Claude Magnier (1982/83) pour les Artistes Associés de Lausanne. Une exposition posthume de son œuvre est organisée à la Galerie Delafontaine, à Carouge, en février 1994.



Auteur: Rédaction



Source:

Rédaction: Jean-Pol Reimers, in: Kotte, Andreas (Ed.): Dictionnaire du théâtre en Suisse, Chronos Verlag Zurich 2005, vol. 3, p. 1474.

Normdaten