Jean Balissat

Aus Theaterlexikon
Wechseln zu: Navigation, Suche

* 15.5.1936 Lausanne VD.

Au Conservatoire de Lausanne, B. étudie le piano avec Denise Bidal, l’harmonie et le contrepoint avec →Hans Haug et le cor avec Robert Faller puis, au Conservatoire de Genève, il étudie la direction avec →Samuel Baud-Bovy, la percussion avec Charles Peschier et l’orchestration avec →André-François Marescotti. Il dirige le Corps de musique de Pully (1961-72), l’Harmonie municipale de Monthey (1965-73) puis la Landwehr de Fribourg (1972-83) et enseigne la composition et l’orchestration aux Conservatoires de Fribourg (1972-83), Lausanne (1979-2001) et Genève (1986-99). Son œuvre compte plus de septante titres, pour la plupart enregistrés sur CD. On lui doit notamment la musique de la →Fête des Vignerons de 1977, sur un texte d’→Henri Debluë, que met en scène →Charles Apothéloz à Vevey (30.7.1977), et la partition de Pour un dix août: cette cantate pour deux récitants, solistes, chœurs et orchestre sur un texte de →Géo H. Blanc est présentée au →Théâtre de Beaulieu à Lausanne (19.11.1971). Il préside l’Association des compositeurs suisses (1986-90) et la Suisa (Société suisse pour les droits des auteurs d’œuvres musicales, 1994-2000).

Archives

  • Fonds J. B., Bibliothèque cantonale et universitaire, Lausanne.


Autor: Jean-Louis Matthey



Source:

Matthey, Jean-Louis: Jean Balissat, in: Kotte, Andreas (Ed.): Dictionnaire du théâtre en Suisse, Chronos Verlag Zurich 2005, vol. 1, p. 104.