Jean Bosserdet

Aus Theaterlexikon
Wechseln zu: Navigation, Suche

*  9.4.1925 Archicourt (F), † 1.5.2005 Collonge-Bellerive GE. ∞ IIo Katharina von Flotow, photographe.

Après un apprentissage de photographe en France, B. travaille chez l’affichiste Paul Colin à Paris, puis étudie à l’École des arts et métiers de Zurich, où il obtient un diplôme en dessin et arts graphiques (1960). Il est dès lors graphiste indépendant jusqu’en 1976. Pour le →Centre Dramatique de Lausanne (CDL), il débute aux côtés d’→Alain Knapp (1964-70) réalisant notamment aux →Faux-Nez des décors épurés, d’inspiration brechtienne, pour les pièces de →Bertolt Brecht La Noce chez les petits bourgeois (1965) et Les Fusils de la mère Carrar (1966), puis pour La Vie de Galilée mise en scène par Alain Knapp et →Charles Apothéloz au →Théâtre Municipal de Lausanne (1967); il participe aussi aux créations collectives Le Rêve d’un émigré (1967-68) et Les Bobacs (1969). Il dessine ensuite une cinquantaine de dispositifs scéniques pour une vingtaine de metteurs en scène. Pour →Martine Paschoud, il élabore les scénographies de Süd-Afrika amen d’Anne Barbey (1970), Home de Storey (1972) et Yvonne Princesse de Bourgogne de Gombrowicz (1976) au CDL, puis les costumes du Songe d’une nuit d’été de Shakespeare au →Théâtre de Carouge (1979). Il conçoit des décors réalistes pour Le Retour de Pinter mis en scène par →Philippe Mentha (1976), et sous la direction d’→André Steiger, ceux de Schweyk dans la Deuxième Guerre mondiale de Brecht au CDL (1982), puis de Knock de Jules Romains (1984) et pour Les Biches aux abois, spectacle Labiche (1988) au →Nouveau Théâtre de Poche, Genève GE. Il signe la scénographie de Par-dessus le monde, le chant du muezzin à la pointe du minaret de →Jacques Probst que met en scène →Roland Sassi à la →Comédie de Genève, Genève GE (13.5.1986). Pour →Jacques de Torrenté et →Catherine Sumi, il monte au →Théâtre Saint-Gervais, Genève GE les décors d’un Farinet d’après →Charles Ferdinand Ramuz (1982), puis de 1985 à 1992 en Valais, il élabore de grands dispositifs réalistes en plein air pour les spectacles d’été des →Tréteaux de Malacuria, Sion VS, comme notamment Farinet (1985, 1986, 1995) ou L’Inconnue du Rhône de Bernard Théler (1990). Au →Théâtre du Grütli, Genève GE, il réalise pour Bernard Meister une piste de cirque pour Woyzeck de Büchner (1990), spectacle primé à la Quinzaine internationale du Théâtre à Québec (1991). Il est aussi le scénographe de →Noemi Lapzeson (1990-2000), notamment pour Désir d’azur (1988), Sequenzas/Cantus Planus (1991), Le Chemin où tu marches se retire (1993), Paysage vertical (2000).



Auteur: François Marin



Source:

Marin, François: Jean Bosserdet, in: Kotte, Andreas (Ed.): Dictionnaire du théâtre en Suisse, Chronos Verlag Zurich 2005, vol. 1, p. 248.