Jean Mauclair

Aus Theaterlexikon
Wechseln zu: Navigation, Suche

*  10.6.1884 Paris (F), † 25.2.1955 Lausanne VD. De son vrai nom Jean Aiguier. ∞ Claude Anny, comédienne.

M. passe par le Conservatoire de Paris et fait ses débuts sur la scène de l’Odéon. À Paris, il travaille au Théâtre Antoine, au Théâtre Édouard VII, puis il est metteur en scène au Théâtre du Gymnase à Marseille. Dès 1930, il est engagé comme metteur en scène et régisseur général au →Théâtre Municipal de Lausanne (TML), sous la direction de →Jacques Béranger. Il y travaille durant vingt ans, assurant la quasi-totalité des réalisations théâtrales et des revues. Il présente ainsi une quinzaine de comédies du répertoire courant chaque saison et crée notamment Le Pendu conduit le bal de →Rodo Mahert (23.11.1932), L’Enjeu de Maurice Porta et Vincent-Vincent (27.11.1932), Marengo d’Henri Mugnier (19.1.1939) et Catherine de Sienne de →René Morax (14.11.1940). Dans le répertoire shakespearien, il monte à Lausanne plusieurs adaptations de →René-Louis Piachaud, Coriolan (1934), Othello (1942/43), La Farce des joyeuses commères (1944). Tout en signant la mise en scène, il tient souvent des rôles d’autorité ou de père comme le romancier-comptable Hochepot à la création de 6e étage d’→Alfred Gehri (11.3.1937), le commissaire Berthier dans Méli-Mélo d’Albert Verly (19.3.1938), le Révérend Père Paul Duquesne dans La Première Légion d’Emmet Lavery (1940), le Colonel Julyan dans Rebecca de Daphné du Maurier (1946) ou encore l’Empereur Franz dans L’Aiglon d’Edmond Rostand (1948). Au →Théâtre du Jorat à Mézières, il interprète sous la direction de Jacques Béranger et de l’auteur, le rôle du chevalier Farinelli dans La Belle de Moudon (30.5.1931), celui de Séverin, le père de La Servante d’Évolène (1937), le Glorieux, bouffon de Charles le Téméraire (27.5.1944), trois pièces de René Morax. Il met en scène aussi plusieurs pièces romandes créées par →Les Compagnons des Arts de Sierre dont Les Fileuses de Pierre Valette (31.8.1940), Le Président de Viouc d’→Aloys Theytaz (12.9.1942) et Job le vigneron de René Morax (24.10.1953).



Autrice: Mouna Chercher



Source:

Chercher, Mouna: Jean Mauclair, in: Kotte, Andreas (Ed.): Dictionnaire du théâtre en Suisse, Chronos Verlag Zurich 2005, vol. 2, p. 1207–1208.