Jeanne Ferreux

Aus Theaterlexikon
Wechseln zu: Navigation, Suche

*  18.6.1945 Orbe VD. Pour l’état civil Marie-Thérèse F.

Diplômée de l’→ÉRAD de Lausanne (1964-68), F. travaille d’abord au →Théâtre Populaire Romand dans une reprise des Petits Bourgeois de Gorki mis en scène par Gaston Jung (1968). Elle rejoint les →Artistes Associés de Lausanne (AAL) pour lesquels elle joue notamment les soubrettes comme Fanchette dans Le Mariage de Figaro de Beaumarchais réalisé par →Paul Pasquier (1969) ou les jeunes filles timides comme Essie dans Le Disciple du diable de G. B. Shaw (1971). Elle tient ensuite ce genre d’emploi à la →Comédie de Genève, Genève GE où elle est, entre autres, Juliette l’infirmière dans Le Roi se meurt de Ionesco présenté par →William Jacques (1969). Au →Théâtre du Jorat, Mézières VD, elle incarne la jeune Abigaïl dans Le Roi David de →René Morax et →Arthur Honegger que réalise Julien Bertheau (1971) et au →Centre Dramatique de Lausanne, elle joue Nérine dans Les Fourberies de Scapin de Molière pour →Angelo Corti (1973). Au début des années huitante, elle participe à plusieurs Revues de Servion. Elle crée ensuite le rôle de Blanche la martyre de Branca Dias de Dias Gomes que crée en français Domingos Semedo au →Théâtre Les Trois Coups (2.2.1981). Avec les AAL (1981-84), elle tient ensuite des personnages de femmes fantasques et malicieuses comme Viviane dans À vos souhaits de Pierre Chesnot monté par →Georges Milhaud (1981), Mirandolina dans La Locandiera de Goldoni mise en scène par →Gérard Carrat (1984). Dès 1983, elle joue plusieurs rôles importants au →Théâtre du Vieux-Quartier à Montreux, comme Léna l’éternelle étudiante dans Emballage perdu de Véra Feyder (1983), la morte dans La Valse du hasard de Victor Haïm (1987), deux réalisations de →Jean-Philippe Weiss, et Nicole la cheffe de troupe dans La Maison des Jeanne et de la Culture de Tilly que présente →Jean-Luc Borgeat (1989). Elle crée aussi sous la direction de Weiss le rôle d’Élisabeth dans La Dernière Illusion de Guy Loran (22.10.1991) et de Zulma Capulue, la dompteuse de fauves, dans Du barnum chez Burne de →Jean-Pierre Althaus (27.2.1996). En 1995, elle est la gouailleuse Germaine Lescalier dans 6e étage d’→Alfred Gehri monté par →Gérard Demierre au →Théâtre de Beausobre. Au →Théâtre de Carouge pour Georges Wilson, elle est la confidente Doris dans Iphigénie de Racine (1996) et pour →Georges Wod, elle incarne Prudencia dans La Maison de Bernarda Alba de Lorca (1997), puis Madame Jourdain dans Le Bourgeois gentilhomme de Molière (1999-2000). Elle est secrétaire administrative du →Syndicat suisse romand du spectacle (1993-2004).



Autrice: Christine Klaus



Source:

Klaus, Christine: Jeanne Ferreux, in: Kotte, Andreas (Ed.): Dictionnaire du théâtre en Suisse, Chronos Verlag Zurich 2005, vol. 1, p. 576.