Jef Saintmartin

Aus Theaterlexikon
Wechseln zu: Navigation, Suche

*  19.5.1956 Paris (F). Pour l’état civil Jean-François S.

Diplômé de l’→ÉSAD (1985), S. règle durant ses études les cascades dans Cyrano de Bergerac de Rostand mis en scène par →Georges Wod au →Théâtre de Carouge (1981) et joue Signor Negro dans Don Juan et Faust de Grabbe monté par →Philippe Macasdar à la →Comédie de Genève (1983). Il travaille ensuite fréquemment à Carouge sous la direction de Wod, interprétant surtout des personnages de costauds un peu inquiétants comme le tailleur Catiello dans Samedi dimanche et lundi d’Eduardo De Filippo (1986) et le Barbier dans Don Quichotte de Monique Lachère d’après Cervantès (3.3.1987). Il est aussi l’Abbé dans Il ne faut jurer de rien de Musset monté par Michel Duchaussoy (1988), Brisetuile dans Le Centenaire de Jean-Jacques de Monique Lachère réalisé par →Pierre Naftule (24.4.1990), spectacle pour lequel il règle les combats. Ensuite, il tient le rôle de l’apothicaire Fleurant dans Le Malade imaginaire de Molière mis en scène par Simon Eine (1990) et pour Wod, ceux de l’homme de main Borachio dans Beaucoup de bruit pour rien de Shakespeare (1996), du Dragon dans Clérambard de Marcel Aymé (1996), du Critique dans Wod et les Avenaires d’Éric Lehmann (28.4.1998) et le confident Phoenix dans Andromaque de Racine (2000). À Carouge toujours, il est le hargneux Curley dans Des souris et des hommes de Steinbeck réalisé par Blaise Piguet (1999) et le paysan trappu Marco dans Vu du pont d’Arthur Miller que monte →Michel Rossy (2000). Au →Théâtre Saint-Gervais, il interprète Rudi dans La Conquête du Pôle Sud de Manfred Karge mis en scène par →Bernard Meister (1989), repris au →Théâtre du Grütli (1991) où il joue aussi le valet Ossip dans Le Revizor de Gogol réalisé par →Jacques de Torrenté et Michel Rossy (1993), et Anatole dans Le Mandat de Nikolaï Erdman présenté par Meister et Christian von Treskow (1996). À la Comédie de Genève, il interprète Germal dans La main passe! de Feydeau montée par →David Bauhofer (1994). Sous la direction de →Dominique Catton au →Théâtre Am Stram Gram, il joue masqué le loup Varg dans Mademoiselle Rouge de →Michel Garneau (1.11.1989) et le Capitaine dans La Nuit des Rois d’après Shakespeare, adapté par Michel Garneau (2000). Au →Théâtre du Loup, il tient le personnage de Charles pour Zazie dans le métro d’après Queneau réalisé par →Éric Jeanmonod (2002-03). Au →Nouveau Théâtre de Poche, il incarne le geôlier dans Les Nuits sans lune de Véronique Olmi que monte Stéphane Guex-Pierre (2004). Sylvie Délèze


Source:

Délèze, Sylvie: Jef Saintmartin, in: Kotte, Andreas (Ed.): Dictionnaire du théâtre en Suisse, Chronos Verlag Zurich 2005, vol. 3, p. 1552.

Normdaten