Jorge Donn

Aus Theaterlexikon
Wechseln zu: Navigation, Suche

*  25.2.1947 Buenos Aires (RA), †  30.11.1992 Lausanne VD.

Formé à l’École de danse du Teatro Colon de Buenos Aires par la chorégraphe argentine Maria Fux, D. découvre en 1963 le Ballet du XXe siècle en tournée en Argentine. Rejoignant la compagnie à Bruxelles, il devient rapidement l’interprète fétiche de →Maurice Béjart qui invente des rôles à sa mesure, dans des chorégraphies comme Bhakti (1968), Nijinski, clown de Dieu (1971), Golestan, le jardin des roses (1973), Ce que l’amour me dit (1974), Notre Faust (1975), Léda (1978), Adagietto (1981). Excepté une collaboration avec George Balanchine au New York City Ballet en 1976, D. mène sa carrière au sein du Ballet du XXe siècle, dont il assume la direction artistique dès 1980. Son interprétation du Boléro dans le film Les Uns et les Autres de Claude Lelouch assied sa renommée et le fait connaître du grand public (1981). Il s’installe à Lausanne lorsque le Ballet du XXe siècle s’y implante en 1987. En 1988, il quitte la troupe de Béjart pour fonder et diriger l’Europa Ballet, qu’il doit abandonner, atteint par le sida. En 1989, il est désigné par la Fondation Konex comme l’un des meilleurs danseurs du monde.



Autrice: Lisa De Rycke



Source:

De Rycke, Lisa: Jorge Donn, in: Kotte, Andreas (Ed.): Dictionnaire du théâtre en Suisse, Chronos Verlag Zurich 2005, vol. 1, p. 478.