Josette Chanel

Aus Theaterlexikon
Wechseln zu: Navigation, Suche

* 5.1.1941 Genève. Sœur de →Gérard Carrat; mère de →Pascale Vachoux. ∞ 1962 →Richard Vachoux.

Diplômée des cours d’art dramatique du →Conservatoire de Genève en 1962, C. obtient en 1963 une bourse qui lui permet de suivre les cours du Conservatoire de Paris (1963/64). Au →Nouveau Théâtre de Poche (NTP) sous la direction de Richard Vachoux, elle est Georgette dans L’École des femmes de Molière (1992), puis elle tient princi­palement des rôles de jeunes filles romantiques comme Marianne dans Les Caprices de Marianne de Musset (1965) et Isabelle dans Intermezzo de Giraudoux (1967). Elle joue souvent à la →Comédie de Genève, Genève GE, notamment Elisabeth d’Autriche dans Le Roi Louis de Marian Pankowski réalisé par →Jean Monod (1973) et Camille dans On ne badine pas avec l’amour de Musset monté par Richard Vachoux (1973). Elle tient le rôle-titre dans Doña Rosita, ou le Langage des fleurs de García Lorca mise en scène par Serge Minkoff (1975). En 1977, elle est Magelone dans Lulu de →Frank Wedekind que monte Henri Ronse, joue dans plusieurs pièces légères et interprète Clara la modiste dans Un chapeau de paille d’Italie de Labiche présenté par →Angelo Corti (1980), puis Flipote dans Tartuffe et Bélise dans Les Femmes savantes, deux pièces de Molière réalisées en diptyque par →André Steiger (1981). De 1977 à 1982, elle participe à plusieurs spectacles poétiques mis en scène par Richard Vachoux, dont Verlaine et Laforgue (1978). Toujours à la Comédie de Genève, elle joue aussi dans des pièces contemporaines, incarnant Elvire dans Don Juan ou l’Amour de la géométrie de →Max Frisch monté par →Michel Soutter (1982). Sous la direction de Richard Vachoux avec le NTP au →Théâtre Pitoëff, elle est Daisy dans Rhinocéros de Ionesco (1983) et Lâla dans La Ville de Claudel (1984). Elle interprète aussi Madame Latour, la concierge, dans Monsieur chasse! au →Théâtre du Grütli, Genève GE (1992) puis Marthe, la femme de chambre de La main passe! à la Comédie (1994), deux pièces de Feydeau réalisées par →David Bauhofer. Elle crée Je me souviens de cette nuit à Valparaiso de et mis en scène par →Philippe Lüscher au →Théâtre de l’Orangerie (23.7.1998). Elle retrouve des rôles comiques avec celui de Miss Quickly dans Les Joyeuses Commères de Windsor de Shakespeare que réalise au →Théâtre du LoupValentin Rossier (1999), ou la Mère dans Un air de famille d’Agnès Jaoui et Jean-Pierre Bacri sous la direction de David Bauhofer au Théâtre du Grütli (1999). Elle participe aussi à Si vous aimez la solitude, mariez-vous, montage de et réalisé par Richard Vachoux au →Théâtre du Crève-Cœur à Cologny (2000). Elle enseigne le théâtre au Lycée de Florimont depuis 1988.



Autrice: Nadia Ricou



Source:

Ricou, Nadia: Josette Chanel, in: Kotte, Andreas (Ed.): Dictionnaire du théâtre en Suisse, Chronos Verlag Zurich 2005, vol. 1, p. 370–371.