La Parfumerie, Genève GE

Aus Theaterlexikon
Wechseln zu: Navigation, Suche

Lieu de production dramatique et chorégra­phique

Située dans une ancienne annexe de la société chimique Firmenich, la P. est depuis 1994/95 le lieu de résidence du →Théâtre Spirale, de la Compagnie 100% Acrylique menée par →Évelyne Castellino, du Théâtre de Séraphin de →Marcel Robert et de l’antenne européenne du Théâtre des Intrigants de Kinshasa (RDC), représentée par Michel Faure. Ces compagnies se partagent une ancienne chaufferie, devenue le Grand Café de la P., et un dépôt transformé en salle de spectacle modulable. Le Théâtre Spirale signe le spectacle musical d’inauguration, Voyages, vents et voix donné à l’intérieur de deux grandes citernes voisines (4.9.1995). Par la suite, Spirale produit là notamment des réalisations de Patrick Mohr, comme Le Dehors et le Dedans d’après Nicolas Bouvier (1998) et Sortir de l’ombre (19.11.1999), Santas Raices (2000-02) où chante Michèle Millner, qui anime par ailleurs le Chœur ouvert, ensemble vocal multiculturel, et monte La Cantate des berceuses (3.10.2002), ainsi que des spectacles issus de leurs ateliers d’enfants. La Compagnie 100% Acrylique répète et présente à la P. notamment Les Femmes de Luc J. (1997), Monologue de Paul d’après Yves Reynaud (1998), Stalker Blue et Tarab (1999), ainsi que diverses performances. À la P., Marcel Robert poursuit son exploration de l’œuvre de Becket et réalise, en compagnie de Douglas Fowley Jr, Oh les beaux jours (2000) et En attendant Godot (2003), qu’il met en scène avec la complicité de Michel Faure. Ce dernier, outre ses nombreuses collaborations comme scénographe et éclairagiste, monte aussi à la P. Les Métamorphoses de frère Jéro de Wole Soyinka (2001) avec les Intrigants de Kinshasa.

Données techniques

adresse, ch. de la Gravière 7. 1° Grand Café de la Parfumerie, ancienne chaufferie, vidée de ses installations en 1995 et aménagée en espace d’animation polyvalent, de 12 m. sur 12 m., hauteur d’env. 7 m. 2° Salle de spectacle: espace modulable de 15 m. 50 sur 11 m. 30, hauteur sous gril de 5 m. 70.



Auteur: Jorge Gajardo Muñoz



Source:

Muñoz, Jorge Gajardo: La Parfumerie, Genève GE, in: Kotte, Andreas (Ed.): Dictionnaire du théâtre en Suisse, Chronos Verlag Zurich 2005, vol. 2, p. 1372.