Laurence Favre

Aus Theaterlexikon
Wechseln zu: Navigation, Suche

*  6.10.1960 Lausanne VD.

Après avoir suivi durant ses études secondaires le cours privé de →Paul Pasquier (1976-77), F. se forme lors de stages organisés au →Centre Dramatique de Lausanne (CDL) auprès d’→André Steiger (1980-83), avec qui elle joue, au CDL, Esther dans Victor ou les Enfants au pouvoir de Roger Vitrac (1981) et la naïve Colette dans Les Acteurs de bonne foi de Marivaux (1982). En 1983, elle interprète Euphrosine dans L’Île des esclaves de Marivaux que met en scène →Gilles Laubert avec le Théâtre populaire de l’Ain à Lyon et Jiji dans la version intégrale de Par-dessus bord de Vinaver créée par →Charles Joris avec le →Théâtre Populaire Romand à →Beau-Site à La Chaux-de-Fonds (3.6.1983). En 1984, pour André Steiger, elle joue Climène dans La Critique de l’École des femmes de Molière au CDL et Macha dans La Mouette de Tchekhov au →Théâtre de Carouge. En 1985, elle est Myrrhine dans Lysistrata d’Aristophane réalisé par →Michel Barras sur la Terrasse Agrippa d’Aubigné à Genève, et à nouveau sous la direction de Steiger, elle incarne Victorine dans Le Reste de Philippe Sozzani au CDL (1985), Isménie de Mon Isménie de Labiche au →Théâtre de l’Échandole, Yverdon-les-Bains VD (1987) et Régine dans Les Revenants d’Ibsen à la →Comédie de Genève, Genève GE (1987). Mise en scène par →Hervé Loichemol, elle est Madelon dans Le Chandelier de Musset au CDL (1986), puis elle interprète la jeune paralysée Josette Pinglard dans Le bonheur a encore frappé de Jean-Luc Trotignon réalisé par Marcela Salivarova et →Jean-Luc Bideau, au CDL (1988). Elle travaille encore principalement avec André Steiger, jouant notamment Marine dans Turcaret de Lesage au Théâtre de Carouge (1995).



Auteur: François Marin



Source:

Marin, François: Laurence Favre, in: Kotte, Andreas (Ed.): Dictionnaire du théâtre en Suisse, Chronos Verlag Zurich 2005, vol. 1, p. 565.

Normdaten